de dollars. Fin juillet, IBM a annoncé une série d’initiatives Linux majeures. Ces initiatives, représentant un investissement de 200 millions de dollars sur les quatre prochaines années, sont de...

de dollars. Fin juillet, IBM a annoncé une série d’initiatives Linux majeures. Ces initiatives, représentant un investissement de 200 millions de dollars sur les quatre prochaines années, sont destinées à accélérer les capacités des clients et des fournisseurs de logiciels indépendants européens à opérer la transition de leurs systèmes et applications vers un système d’exploitation Linux de puissance industrielle. Des centres de développement Linux seront ouverts à tous les Independent Software Vendor, en France (Paris et Montpellier), en Allemagne (Boeblingen), en Grande-Bretagne (Greenock et Hursley), en Pologne (Varsovie) et en Hongrie (Budapest). Près de 600 consultants spécialistes Linux et professionnels en service logiciels et matériel travailleront dans ces centres. Ils proposeront aussi des serveurs opérationnels Linux, des systèmes de stockage et des logiciels middleware et permettront le développement des applications Linux sur tous les serveurs d’IBM. Par ailleurs, des alliances seront conclues avec des partenaires commerciaux dédiés à Linux. Enfin, IBM apporte ses ressources techniques et technologiques à la communauté Linux non seulement grâce à ces centres et à ces investissements, mais aussi grâce à un portail dédié à la communauté Linux. Celui-ci permettra aux développeurs et aux ISV d’accéder aux systèmes, aux logiciels techniques développés par les centres. IBM va ainsi pouvoir accélérer le processus d’intégration de Linux et commencer à commercialiser, dès le second semestre 2000, les applications Linux sur les serveurs “Linux-Ready”. Ce portail inclura des fonctionnalités de design Linux, des fonctionnalités de tests et des outils permettant de vérifier la puissance des applications Linux. (Christine Weissrock Atelier BNP Paribas 09/08/2000)