L'éditeur de logiciels de sécurité porte plainte contre Microsoft pour avoir utilisé des secrets de fabrications pour développer des produits concurrents, parmi lesquels certains devraient être...

L'éditeur de logiciels de sécurité porte plainte contre Microsoft pour avoir utilisé des secrets de fabrications pour développer des produits concurrents, parmi lesquels certains devraient être intégrés à Windows Vista.
 
Symantec accuse le géant de Redmond d'avoir rompu un contrat de licence passé avec Veritas, racheté par Symantec fin 2004. L'éditeur voudrait obtenir une injonction qui interdise la distribution de Vista et d'autres produits qui utilisent ses brevets jusqu'à ce que les logiciels litigieux soient retirés.
 
"L'ignorance permanente par Microsoft de la propriété intellectuelle de Symantec et des termes du contrat a irrémédiablement heurté Symantec", indique la plainte déposée selon Reuters. "Nous sommes certains que nos actions respectent totalement les accords légaux passés entre Microsoft et Veritas et qu'il sera prouvé que ces revendications sont sans fondement", a répondu le géant de Redmond.
 
Les disputes légales concernant la violation de brevets sont courantes. Creative s'est lancé dans une bataille du même type en attaquant Apple plus tôt cette semaine et il est impossible d'oublier l'interminable conflit qui a opposé Research in Motion à NTP et qui s'etait soldé par le versement de 612 millions de dollars par le fabricant des Blackberry.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 19/05/2006)