Avec un chiffre d’affaires au 1er semestre 2000 de 29,3 millions de F (+ 31 %), Systran confirme sa place de premier opérateur mondial de traduction automatique sur Internet. Fort de son expertise...

Avec un chiffre d’affaires au 1er semestre 2000 de 29,3 millions de F (+ 31 %), Systran confirme sa place de premier opérateur mondial de traduction automatique sur Internet. Fort de son expertise en services de personnalisation linguistique fournie aux administrations publiques européennes et américaines, Systran s’est positionné avec succès dans les solutions de traduction automatique pour les opérateurs Internet et les entreprises. Ces nouvelles activités, en hausse de 84 % au 1er semestre, représentent 74 % du chiffre d’affaires consolidé, soit 21,6 millions de F, contre 58 % fin 1999. Elles regroupent deux segments: les e-services, en hausse de 272 % sur la période, grâce aux portails Internet et aux sites de commerce électronique nouvellement licenciés, et l’édition de logiciels (+ 37 %). Répondant aux besoins du grand public, des professionnels de la traduction ou des entreprises, les logiciels de Systran s’intègrent aux applications bureautiques et Intranet/réseau. L’activité traditionnelle de prestations linguistiques auprès des administrations publiques génère, pour sa part, un chiffre d’affaires de 7,7 millions de F, en recul par rapport à la même période de 1999 (10,7 millions de F). Le résultat net semestriel ressort à 3,3 millions de F, soit une marge nette de 11,2 %, contre 9,7 % fin 1999. Pour l’ensemble de l’exercice, la société table sur un chiffre d’affaires de 60 millions de F. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 23/10/2000)