Isuzu Motors et KDDI Corporation rendent plus sûr et plus pratique ce système de surveillance des transporteurs routiers...

Isuzu Motors et KDDI Corporation rendent plus sûr et plus pratique ce système de surveillance des transporteurs routiers
 
Avec l'Internet Digital tachograph, Isuzu Motors dispose depuis près d'un mois d'un nouveau système télématique pour surveiller camions, bus, etc. Le Mimarori-kun Online Service qu'il avait lancé avec l'opérateur télécom KDDI en 2004 a en effet été remodelé, pour faire passer le tachygraphue digital à l'ère de la mobilité. Pour mémoire, en France comme dans les 29 pays européens, le tachygraphe numérique prend le pas sur les systèmes analogiques. Comme le présente Siemens, un constructeur de ce type d'appareils, "il représente une véritable révolution en matière de performance, de design et d’inviolabilité".
 
Transfert des données de transfert via un réseau sans-fil
 
Les données ne sont pas inscrites sur un disque papier mais stockées sous forme informatique (clef, carte mémoire). "L’entreprise employeur du conducteur a l’obligation légale de la récupération et de la conservation des données". Isuzu va plus loin encore. Adieu cartes mémoire et clefs... Les données liées à la vitesse, à la consommation de carburant et au temps de conduite seront directement transférées - sans-fil - au système des entreprises de transport.
 
Une voix surveille la consommation d'essence
 
Le dispositif embarque pour cela un module de communication haut débit compatible avec les réseaux CDMA. Plus raffiné encore, le système contient une fonction de synthèse vocale qui double l'écran LCD: une voix se fait entendre dès que le conducteur a un comportement qui se traduit par une surconsommation de fuel. Plus de tricherie, moins de consommation d'essence, moins de composants informatiques: le tachygraphe du XXIème siècle est là.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 28/06/2007)