Techfund Capital Europe Management vient d’annoncer le premier closing de son fonds de capital risque TechFund Capital Europe FCPR. Ce fonds, basé à Paris, investit dans des entreprises de hautes te...

Techfund Capital Europe Management vient d’annoncer le premier closing de son fonds de capital risque TechFund Capital Europe FCPR. Ce fonds, basé à Paris, investit dans des entreprises de hautes technologies en amorçage et premiers tours de financement. Il intervient dans le secteur des technologies de cœur (core technologies) incluant les réseaux et télécoms, et plus particulièrement la transmission sans fil et l’optique, le stockage, le multimédia et l’énergie. Créé à l’initiative du fonds américain TechFund Capital, basé dans la Silicon Valley à Mountain View, ce nouveau fonds est géré par d’anciens dirigeants de Thomson-CSF Ventures, devenue depuis Thales Corporate Ventures, et animé par Jean-Michel Barbier, fondateur en 1986 de Thomson-CSF Ventures. La première cible d’investissements du fonds est la France. Elle sera ensuite étendue à l’Allemagne puis ultérieurement à d’autres pays européens. Des grandes institutions financières (Fonds Européen d’Investissement, Caisse des Dépots et Consignations/FPCR) et de grands groupes industriels européens (Thomson multimédia, Thales Group et EDF) sont les investisseurs initiaux de TechFund Capital Europe. Le closing final du fonds est prévu pour juin 2002. Travaillant en étroite collaboration avec l’équipe américaine de TechFund, l’équipe de TechFund Capital Europe apporte aux entreprises dans lesquelles elle investit en capital, comme les fonds traditionnels, une assistance étroite à leurs premières phases de développement. Le premier investissement de TechFund en Europe est 6Wind, entreprise pionnière pour les solutions de migration vers la nouvelle version du protocole Internet IPv6. TechFund Capital Europe (http://www.techfundcapitaleurope.com) recherche aujourd’hui de nouveaux investisseurs et étudie les possibilités d’expansion en Allemagne. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/01/2002)