Les usages issus des Apple Store pourraient bien se diffuser dans les boutiques généralistes. Au menu : téléphone augmenté et logiciels de gestion "à la iTunes".

"Il faut faciliter la vie des consommateurs, mais aussi celle de ceux qui tiennent les boutiques", a rappelé Cathy Green, présidente de Food Lion Family  of Banners, lors du NRF Big. Et les fournisseurs remarqués par L'Atelier lors de cet événement prennent en effet à l'univers des outils grand public pour fluidifier le travail des vendeurs, en particulier ceux habitués à l'usage des smartphones et des outils liés développés par Apple. Premier exemple avec la suite LightSpeed développée par les Montréalais Xsilva.

Un iPhone augmenté

Celle-ci s'inspire d'iTunes et de tout l'univers Mac pour effectuer des tâches comme la numérisation des codes à barre produits, ou le suivi des stocks. Pour ce qui est de la prise en compte des produits en caisse ou en magasin, tout est évidemment fait via un iPhone augmenté, affublé d'une surcoque comprenant scanner de codes à barres classique et d'un lecteur de cartes magnétique. Cette surcoque est fabriquée par Infinite Peripherals, qui propose également des habillages pour transformer son téléphone (iPhone 3GS et 4, Blackberry).

Des kiosques d'information en point de vente

Pour ce qui est de la partie logicielle, il n'y a pas que les canadiens. Global Bay, fournisseur du New Jersey, est également sur le créneau. Ce dernier a d'ailleurs profité de l'événement pour lancer une solution adaptée aux tablettes d'Apple. Non pas pour effectuer des transactions, mais cette fois pour faire office de kiosque d'information en point de vente : vidéos, publicités, musique, programmes de fidélité et de paiement...