La Commission européenne lance un plan d'action pour améliorer la qualité de vie des seniors grâce aux technologies de l'information et de la communication (TIC)...

La Commission européenne lance un plan d'action pour améliorer la qualité de vie des seniors grâce aux technologies de l'information et de la communication (TIC).
 
La Commission européenne adopte un plan d'action intitulé Bien vieillir dans la société de l'information. Celui-ci, fort d'une enveloppe d'1 milliard d'euros, visera à stimuler la recherche pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées. Autre enjeu: la mise en place de nouvelles perspectives commerciales pour les entreprises. Le programme de recherche répond en effet à des impératifs bien concrets. En 2020, un quart de la population européenne aura plus de 65 ans. Les dépenses de santé et de prise en charge, devraient tripler d'ici 2050.
 
Une contrainte, mais aussi une opportunité
 
Ce vieillissement de la population exige de lourds investissements, mais il peut également être perçu comme un atout économique: les seniors sont des consommateurs au pouvoir d'achat élevé. Selon Bruxelles, leur richesse globale dépasse les 3 000 milliards d'euros. "Le vieillissement de la population européenne est un défi pour notre marché de l'emploi et nos systèmes de services sociaux et de soins de santé", explique Viviane Reding, la commissaire en charge de la Société de l'information et des Médias. "Mais c'est aussi une opportunité économique et sociale. Les TIC donneront naissance à des produits et services nouveaux et plus accessibles, répondant aux besoins des personnes âgées", ajoute-t-elle.
 
10% de seniors internautes...
 
Le plan d'action déploiera, grâce aux TIC, des solutions pour permettre aux personnes âgées de rester actives et productives le plus longtemps possible. Et les écueils à surmonter seront importants, notamment en ce qui concerne les problèmes d'accessibilité et certains obstacles techniques et règlementaires. D'ailleurs, aujourd'hui, seuls 10% des seniors déclarent utiliser Internet. En cause: des problèmes visuels ou auditifs, mais aussi un amoindrissement de la dextérité. Le programme devrait également permettre l'émergence d'une base industrielle solide pour les TIC associées au vieillissement de la population en Europe. Et faire de l'Europe un marché de pointe dans le secteur.

Mathilde Cristiani pour L'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 18/06/2007)