L'année 2004 marque un tournant dans la bataille que livrent les sites de téléchargement payants au Peer to Peer (P2P) gratuit. Pour faire le point sur ce sujet, l'institut de sondages...

L'année 2004 marque un tournant dans la bataille que livrent les sites de téléchargement payants au Peer to Peer (P2P) gratuit. Pour faire le point sur ce sujet, l'institut de sondages Médiamétrie // NetRatings a publié hier le résultat d'une enquête sur le comportement des internautes français.

Sans surprise, le téléchargement gratuit arrive toujours largement en tête : entre décembre 2003 et décembre 2004, l'audience des sites Kazza, E-Mule et Shareza Gnutella a progressé de 27 %, passant de 2,6 millions à 3,3 millions d'internautes. A noter toutefois que le trafic de Kazaa s'émousse significativement en passant de 1,367 million d'internautes en décembre 2003, à 296 000 internautes en décembre 2004.

La cause ? Probablement à cause des spywares (logiciels espions) qui sont inclus dans les versions non épurées. E-Mule profite sans doute de cette baisse augmentant largement son trafic : 2,824 millions d'internautes en décembre dernier, contre "seulement" 1,54 million en décembre 2003.

Côté téléchargement payant, l'audience globale double. Des sites opérationnels depuis plus longtemps comme "VirginMega" ont ainsi accueilli 773 000 visiteurs uniques sur le mois de décembre dernier. Viennent ensuite E-Compil (333 000), Fnacmusic.com (284 000), et assez loin derrière OD2 (77 000).

Seule faille importante de cette enquête, les url pas encore identifiées d'iTunes, la plate-forme d'Apple qui s'affiche pourtant comme le leader mondial des plates-formes de téléchargement payant.

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/02/2005)