Question à 1000 euros : qui sont Niklas Zeenström et Janus Friis ? Jamais entendu parlé ? Pourtant ces deux Scandinaves sont à l'origine d'un logiciel qui fait beaucoup parler de lui, et dérange...

Question à 1000 euros : qui sont Niklas Zeenström et Janus Friis ? Jamais entendu parlé ? Pourtant ces deux Scandinaves sont à l’origine d’un logiciel qui fait beaucoup parler de lui, et dérange un grand nombre d’individus : c’est Kazaa, logiciel le plus utilisé aujourd’hui dans le téléchargement de musique en ligne.

Un succès qui n’arrête pas les deux Scandinaves, qui ont décidé de s’attaquer au secteur des télécommunications, en mettant au point un logiciel qui permet de téléphoner par Internet… gratuitement. Des services de téléphonie par Internet existent déjà, à l’instar de ceux de MSN, Net2Phone, ICQ, etc. Ilsa utilisent des réseaux propriétaires et transitent par leurs serveurs.

A l’inverse, le logiciel de Zeenström et Friis, baptisé Skype, utilise les réseaux de peer-to-peer pour permettre la communication entre les internautes. Le processus d’utilisation de ce logiciel est simple, qui plus est : il suffit à l’internaute, équipé d’un microphone, de télécharger sur www.skype.com le logiciel du même nom.

Ensuite, même principe que celui des messageries instantanées, c’est-à-dire qu’il est possible d’établir une communication avec ses contacts connectés. Contrairement aux services voix de ICQ, MSN ou AIM, Skype offre une qualité sonore semblable à celle d’un téléphone classique. Sans faire la publicité de leur dernière création, les inventeurs de Skype comptent déjà sept millions de téléchargements ! Une success story qui pourrait être brisée par l’ire des opérateurs téléphoniques, qui rappellent de temps à autre les réglementations de leur marché.

(Atelier groupe BNP Paribas – 25/03/2004)