Nokia se place au dessus de la moyenne de ses concurrents. Le fabricant finlandais a fait savoir qu'il prévoyait une croissance de 10 % du marché global des téléphones portables en 2005, par...

Nokia se place au dessus de la moyenne de ses concurrents. Le fabricant finlandais a fait savoir qu'il prévoyait une croissance de 10 % du marché global des téléphones portables en 2005, par rapport à 2004. Sur l'année en cours, Nokia estime que ce sont 630 millions d'appareils qui seront vendus dans le monde, tous constructeurs confondus.

Dans les années à venir, ce sont les téléphones portables équipés d'appareils photo qui prendront un véritable essor : Nokia estime à ce sujet qu'il en sera vendu 600 millions en 2008. Profitent-ils d'un véritable succès auprès des consommateurs ou sont-ils plutôt imposés par les fabricants qui équipent leurs téléphones de cette fonctionnalité en série ? La question demeure...

Côté smartphones, Nokia anticipe la vente de 200 millions d'unités en 2008. Le fabricant s'est d'ailleurs bien lancé dans cette couse : le fabricant annonçait la semaine dernière qu'il intégrerait des disques durs à certains de ses nouveaux téléphones portables commercialisés en 2005 et 2006 (lire à ce sujet notre brève du 03.11.2004).

Jorma Ollila, le PDG du groupe, s'attend à des différences de croissance du marché de la téléphonie mobile selon les différentes régions du monde : "Nous estimons que la croissance du marché des appareils de téléphonie mobile en 2005 sera plus rapide en Amérique latine, en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord tandis que l'expansion en Asie-Pacifique et en Chine sera un peu plus lente".

En ce qui le concerne, Nokia prévoit une croissance supérieure à celle de 10 % sur le marché global. Le groupe prévoit par exemple une marge opérationnelle de 17 % l'an prochain sur les téléphones portables.

(Atelier groupe BNP Paribas - 08/11/2004)