L’opérateur américain Cingular Wireless a annoncé le lancement de « Talks », une application à reconnaissance vocale qui s’adresse aux utilisateurs de téléphones portables malvoyants. Mis au...

L’opérateur américain Cingular Wireless a annoncé le lancement de « Talks », une application à reconnaissance vocale qui s’adresse aux utilisateurs de téléphones portables malvoyants. Mis au point en partenariat avec la société Scansoft, « Talks » convertit les menus, les instructions et le contenu de l’écran du téléphone portable en indications vocales qui peuvent être entendues par l’utilisateur directement dans le combiné.

Selon la fondation américaine des aveugles, 10 millions de personnes aux Etats-Unis sont aveugles ou malvoyantes. Aujourd’hui déjà, de nombreux systèmes à reconnaissance vocale leur permettent d’utiliser la téléphonie mobile. Seulement, Cingular présente Talks comme l’application qui leur assure la même utilisation du portable que n’importe quel autre utilisateur ne présentant pas de défaillance visuelles.

Aujourd’hui, les personnes aveugles doivent décrocher leur téléphone pour connaître leur correspondant. Avec Talks, la société Scansoft précise qu’elle a pensé à un système qui annonce vocalement l’identité de l’appelant. Ils peuvent également écrire et écouter leurs e-mails et leurs SMS, mais aussi gérer leur répertoire, utiliser leur calendrier et toutes les autres applications de leur téléphone : alarmes, niveau de batterie, calculatrice, etc.

Ceci est rendu possible par un système de reconnaissance vocale qui permet à l’utilisateur d’énoncer l’application qu’il souhaite ouvrir, de dicter un message, etc. Pour l’heure, « Talks » n’est disponible que sur le téléphone Nokia 6620, distribué par Cingular. Il est commercialisé au prix de 199 dollars (sans compter le prix du téléphone) aux Etats-Unis.

(Atelier groupe BNP Paribas – 24/09/2004)