Les nocivités de la téléphonie portable ne sont pas toujours là où on les attendrait le plus. C’est le cas de le dire ! Une équipe hongroise de scientifiques du département d’obstétrique et de...

Les nocivités de la téléphonie portable ne sont pas toujours là où on les attendrait le plus. C’est le cas de le dire ! Une équipe hongroise de scientifiques du département d’obstétrique et de gynécologie de l’Université de Szeged vient d’émettre une conclusion surprenante à une étude menée auprès de plus de 200 hommes : selon elle, le port d’un téléphone portable à la ceinture ou dans une poche revolver de pantalon réduirait la fertilité des utilisateurs masculins.

Le Dr Fejes et son équipe ont analysé le sperme de 221 hommes. Les résultats des tests biologiques ont ensuite été corrélés à l’usage que font les sujets de leur téléphone mobile. Il semblerait que ceux qui portent le téléphone portable au niveau de la ceinture présentent une plus faible concentration et qualité de sperme que les autres.

Il est souvent question des effets de la téléphonie mobile sur la santé. Il est aussi souvent question de la fécondité masculine, en baisse depuis plusieurs décennies. De là à corréler les deux, il y a un grand pas que certains scientifiques ne franchiraient pas trop vite. A l’instar du professeur Hans Evers, ancien président de l’European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE), qui précise que les résultats de l’équipe hongroise, bien qu’intéressants, manquent cruellement de sérieux méthodologique.

Le Dr. Evers précise ainsi que l’étude en question ne prend pas « en compte les nombreux facteurs de confusion qui pourraient avoir faussé les résultats », comme le tabagisme, l’exposition au stress, le type de profession exercée par les sujets analysés, etc.

(Atelier groupe BNP Paribas – 29/06/2004)