Skype surfe sur la vague de la popularité, et en profite pour se lancer dans les services payants. L'éditeur, rendu célèbre par son logiciel gratuit de téléphonie sur Internet (20 millions...

Skype surfe sur la vague de la popularité, et en profite pour se lancer dans les services payants. L'éditeur, rendu célèbre par son logiciel gratuit de téléphonie sur Internet (20 millions d'utilisateurs), teste actuellement un service de messagerie vocale. Celui-ci devrait être inclus aux nouvelles offres payantes de Skype, qui permettent aux utilisateurs de passer des appels vers des téléphones fixes (non-abonnés de Skype) et des téléphones portables.

Appartenir au segment de la téléphonie sur Internet n'est pas chose facile : il n'en faut pas plus pour déchaîner la colère des opérateurs traditionnels. Sauf que certains commencent à comprendre l'intérêt qu'ils peuvent trouver à la formule inaugurée par des éditeurs comme Skype.

C'est le cas de Neuf Télécom, qui devrait lancer ces prochains jours "Wengo" : une offre de téléphonie par Internet qui permettra aux utilisateurs de téléphoner gratuitement aux autres abonnés Wengo et de réduire leurs coûts sur les appels vers les non-abonnés. On parle déjà de tarifs plutôt séduisants : un centime d'euro la minute pour les appels vers des numéros fixes et 15 centimes d'euro pour les communications vers des téléphones portables. Sans compter que l'opérateur alternatif devrait proposer des abonnements illimités.

(Atelier groupe BNP Paribas - 05/01/2005)