Libération a consacré tout un supplément lundi 30 mars à l'explosion du travail en réseau. Vous y apprendrez ainsi que : ° secrétaires, traducteurs, designers ... sont de plus en plus nombreux à ...

Libération a consacré tout un supplément lundi 30 mars à l'explosion du travail en réseau. Vous y apprendrez ainsi que : ° secrétaires, traducteurs, designers ... sont de plus en plus nombreux à choisir le réseau pour offrir leurs prestations dans le monde entier. Et en plus ils sont accrocs. ° 40 télémusiciens à Metz numérisent à distance des partitions musicales pour Interactive Music Company. ° Tous les salariés du siège d'Usinor vont travailler en réseau Intranet. ° EDF teste le travail à distance et donne son point de vue. ° Cyberworkers, un site français (http://www.cyberworkers.com) fédère les travailleurs indépendants.

Il existe un certain nombre de sites consacrés au télétravail et aux téléactivités. Proposant un hébergement des pages (CV) des télétravailleurs et à terme un annuaire, le site http://www.new-business.com fournit des conseils sur les premières démarches à effectuer, des adresses, un calendrier des manifestations sur le sujet et un forum de discussion. Le site http://www.virtuatw.com essaie de mettre télétravailleurs indépendants et donneurs d'ordre en relation. Il propose aux premiers d'exécuter un "cyberéchantillon" gratuit pour "fidéliser" les seconds. L'Association française du télétravail et des téléactivités regroupant les spécialistes de la question se trouve au http://www.afft.net.

Pour en savoir davantage, voici également quelques rendez-vous : ° du 30 mars au 2 avril, rendez-vous au Salon du télétravail au Cnit-Paris La Défence ° du 2 au 4 avril, se tient à Serres-Chevalier le Festival du télétravail et des téléactivités (renseignements 04.42.24.58.70 - sysinfo@systernia.fr) ° du 14 au 17 mai, sous l'égide de la direction du travail de la région Paca, se tient à Marseille le Salon des nouvelles technologies de l'emploi (renseignements : 04.42.70.00.66 - http://www.cyberworkers.com) ° Enfin, le cybersalon, entièrement virtuel du 20 au 26 avril. Les stands électroniques sont payants. On y trouvera des dialogues en ligne et un forum. Pour sa première édition l'an passé, il y aurait eu près de quarante exposants et 2 000 visiteurs selon les organisateurs. (Contact Gérard Vallet - renseignements au 01.45.70.71.70) (Supplément Libération - 30/03/1998)