La période est à la transition. Les Européens quittent leurs PDA et autres "palm" traditionnels, pour se tourner vers les modèles récents, appelés "terminaux convergeants"...

La période est à la transition. Les Européens quittent leurs PDA et autres "palm" traditionnels, pour se tourner vers les modèles récents, appelés "terminaux convergeants", qui incluent une liste grandissante de fonctionnalités telles que la messagerie, le multimédia et la téléphonie. Mais, la migration vers ce genre d'ordinateurs de bord ne se fait ps assez vite pour doper le marché des terminaux mobiles.
La tendance ne s'est pas inversée. Depuis la fin de l'année 2005, les Européens boudent les terminaux de poche au profit des terminaux convergeants, qui peinent malgré tout à s'implanter. Bilan : avec 3,2 millions d'unités livrées, selon les derniers résultats présentés par le cabinet IDC, le marché des terminaux mobiles (de poche et convergeants), en Europe de l'Ouest, affiche un premier trimestre en demi-teinte, avec une croissance décevante de 25 % par rapport à la même période en 2005 .
Le marché des terminaux de poches (ceux qui n'incluent pas la téléphonie dans leurs fonctionnalités) accuse une décroissance de 21 % par rapport au premier trimestre 2005, avec 549 000 unités écoulées. Outre le déplacement des clients vers les terminaux convergeants, IDC explique ce recul par la baisse du prix moyen des terminaux dédiés au GPS. Selon IDC, "cette situation porte à croire que le retrait de certains constructeurs sur ce marché est hautement probable en 2006."
Dans le même temps, la croissance trimestrielle des terminaux convergeants (+43 %, soit 2,67 millions d'unités) est assez décevante par rapport aux attentes des analystes. Ce segment en plein essor a essentiellement souffert du manque de nouveaux lancements de produits par les constructeurs tels que Sony-Ericsson et Motorola.
Mais, la déception devrait être temporaire. IDC prévoit de fortes croissances du secteur pour les trois prochains trimestres. Mise sur le marché d'une multitude de nouvelles solutions, explosion de l'offre entreprise des constructeurs, et solutions de messagerie mobile hautement segmentée devraient permettre aux livraisons de terminaux convergeants de dépasser la barre des 20 millions d'unités en 2006 en Europe de l'Ouest.
(Atelier BNP Paribas - 12/05/2006)