Comme souvent dans ce genre d'opérations, l'objectif est ici de se recentrer sur son cœur de métier le plus rentable : les semi-conducteurs. Pour ce faire, Texas Instruments va vendre sa division...

Comme souvent dans ce genre d'opérations, l'objectif est ici de se recentrer sur son cœur de métier le plus rentable : les semi-conducteurs. Pour ce faire, Texas Instruments va vendre sa division capteurs au fonds d'investissement Bain Capital pour un montant de trois milliards de dollars. Un prix supérieur à celui attendu par la presse et les analystes, qui tablaient plutôt sur 2,5 milliards de dollars.

La division capteurs de Texas Instrument fournir principalement des composants utilisés dans l'automobile et la grande distribution. Notons toutefois que les activités cédées à Bain Capital ne comprennent pas la branche systèmes de radio, les puces RFID permettant la géolocalisation par satellite.

La division capteurs emploie 5 400 personnes et a enregistré en 2004 un chiffre d'affaires de 1,13 milliard de dollars, contre 10,9 milliards pour la fabrication de semi-conducteurs, le cœur de l'activité de Texas Instruments.

"Texas Instruments va intensifier son recentrage sur les activités à forte croissance dans les semi-conducteurs pour l'analogique et dans le traitement du signal numérique, tandis que les capteurs auront un meilleur accès à l'investissement et aux ressources stratégiques dont ils ont besoin pour nourrir leur croissance à venir", indique le groupe dans un communiqué, qui précise que l'équipe de direction de la division capteurs restera en place.

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/01/2006)