Au croisement de la mode, de la santé et de l’innovation technologique, OMSignal conçoit des vêtements intelligents, aussi puissants que certains appareils médicaux.

Le textile intelligent d’OMSignal transforme le vêtement en outil d’automesure

La tendance de l’automesure ne cesse de s’accélérer, et les technologies portatives (ou wearable technologies) prennent des formes différentes, allant de la montre aux lentilles de contact intelligentes. Une récente étude de Forrester montre que 12% de la population adulte américaine se voit porter des vêtements intelligents, le même pourcentage que pour les Google Glass. Les “smart textiles,” qui semblent déjà avoir bonne réputaiton auprès du grand public, ne sont plus de l’ordre du fantasme. Au contraire, ils sont déjà bel et bien présents. OMSignal est une entreprise qui développe des vêtements intelligents pour permettre à chaque individu de non seulement mesurer ses données personnelles, mais également être en contact avec ses proches et sa famille via ce biais. Le t-shirt envoie les données du porteur sur son mobile, en direct ou de façon différée, sous forme de tableau de bord. Les utilisateurs peuvent également choisir de recevoir les données d’un membre de leur famille ou d’un ami.

L’automesure de pointe

C’est à Montréal qu’OMSignal, qui mêle donc mêle prêt-à-porter, mobilité et automesure, conçoit, design et fabrique ses propres vêtements intelligents. Les fibres qui composent le textile intègrent de nombreux capteurs permettant de mesurer plusieurs paramètres: pouls, respiration, humidité et température de la peau, humidité et température extérieures, nombre de pas effectués et activité physique. A partir de ces données, le tissu détermine ainsi les calories brûlées par le porteur, ainsi que son état émotionnel - stressé, détendu, etc. Les capteurs d’OMSignal sont, d’après l’entreprise, de qualité professionnelle. Un simple t-shirt peut vous donner un électrocardiogramme digne de ceux effectués en hôpital. “Etre capable de mesurer et d’enregistrer la respiration d’un patient en conjonction avec son rythme cardiaque est incroyablement utile sur le plan médical” explique Stephane Borreman, Chief Medical officer d’OMSignal, médecin de formation. La médecine est un des champs d’application principaux: un médecin pourrait tout à fait utiliser les t-shirts OMSignals pour suivre certains patients.

“Tisser de la technologie”

Si le concept fait rêver, mêler une technologie de pointe à la fabrication de vêtements est loin d’être évident. D’abord, le secteur du textile et celui de la technologie sont relativement éloignés. “Nous avions besoin de partenaires capables d’itérer sur un rythme hebdomadaire et non mensuel” précise Frédéric Chanay, co-fondateur. Autre défi majeur: intégrer les capteurs au vêtement. L’équipe d’OMSignal, composée de médecins, de développeurs et d’experts du textile intelligent, a réalisé un sérieux travail de recherche pour arriver à combiner les besoins techniques et esthétiques de leur produit. Les efforts ont cependant payé: “nous arrivons à tisser littéralement de l’informatique” explique Joanna Bersowska, Head of Electronic Textiles chez OMSignal. Ce n’a pas été facile de “comprendre le fonctionnement de ces fibres, et les paramètres nécessaires pour assurer une excellente qualité au niveau de la transmission des signaux.” La façon dont les fibres sont assemblées, la souplesse du vêtement, sa sensibilité au mouvement et sa coupe sont autant d’éléments qui peuvent porter atteinte au fonctionnement des capteurs et donc à la précision des données. Les t-shirts ne sont pas encore commercialisés, mais de nombreux bêta testeurs peuvent d’ores et déjà en bénéficier. Priorité aux développeurs et au personnel médical! 

Rédigé par Alice Gillet
English editorial manager