Pour une ville, engager le dialogue avec le citoyen reste primordial. Le mobile peut être une solution, même si celui-ci ne permet pas d’accès à internet.

Textizen créé de l’engagement civique via une plateforme d’enquête mobile

Les villes sont de plus en plus conscientes de l’importance de l’opinion de leurs citoyens, mais la tenue de réunions en personne peut être coûteuse et ces réunions ne sont souvent pas assez représentatives. De nombreux résidents ne disposent en effet pas du temps requis pour assister à une réunion communale, ce qui constitue un obstacle important à la participation. Textizen est une plate-forme d’enquête destinée aux dirigeants des villes qui permet de recueillir les commentaires des citoyens. Partant du fait qu’une partie des habitants n'ont pas encore accès à Internet chez eux, la startup a misé sur les technologies mobiles de messagerie texte pour faire participer les citoyens.

Une plateforme de sondage mobile

Textizen invite donc les membres d’une communauté à répondre à des questions au sujet de questions importantes en lien avec leur ville. Chaque étude, construite à l’aide de l’interface web de Textizen, possède son propre numéro de téléphone. La logique de l'enquête est composée par plusieurs questions qui se suivent, créant une conversation entre le sondage et le participant. Ces séries de questions peuvent être soit à choix multiples soit ouvertes. Après avoir envoyé leur réponse à une question en particulier, les utilisateurs reçoivent une nouvelle question, et l'enquête commence à ressembler à un va-et-vient que les individus ont l’habitude d’avoir avec leurs amis par exemple.

Ouvrir le dialogue civique à de nouveaux participants

Et même si les enquêtes en ligne ne sont pas une nouvelle technologie, Textizen prend une tournure intéressante, centrée sur le mobile, en transformant l'enquête en une sorte de chat. Le logiciel est en fait conçu pour aider les villes à conquérir de nouveaux types d'engagement auprès des résidents. Ses créateurs précisent qu’il reste maintenant à capter l’attention des habitants, et proposent alors de promouvoir les campagnes grâce à un affichage aux arrêts de bus, dans les parcs ou dans les centres communautaires. En connectant les citoyens avec ceux qui écrivent l'avenir de l'environnement de la ville, l’entreprise espère aider les villes à façonner leur avenir. Dans un premier temps lancé à Philadelphia, la startup espère s'étendre à d'autres villes.

Rédigé par Pauline Trassard
Journaliste