Le groupe d'électronique grand public français Thomson poursuit sa stratégie d'acquisition, avec l'annonce du rachat, vendredi, de la division vidéo de ParkerVision, le pionnier des systèmes...

Le groupe d'électronique grand public français Thomson poursuit sa stratégie d'acquisition, avec l’annonce du rachat, vendredi, de la division vidéo de ParkerVision, le pionnier des systèmes automatisés pour la production télévisée en direct.

Grâce à cette acquisition, Thomson souhaite permettre aux diffuseurs de réduire les délais et les coûts liés à la production en numérique des journaux télévisés, et développer sa propre activité de diffusion télévisuelle pour s’étendre aux marchés voisins. L’acquisition est évaluée à approximativement 14 millions de dollars ; si Thomson obtient les autorisations nécessaires, elle devrait être conclue au cours du premier semestre 2004.

Ces deux dernières années, près de 15 % des salles de rédaction audiovisuelles du monde entier ont remplacé leurs systèmes de bandes analogiques par des systèmes numériques, rationalisant et rentabilisant ainsi leurs opérations. Aujourd’hui, le segment de la production de journaux télévisés en numérique est estimé à 400 millions de dollars. Selon Thomson, ce marché devrait continuer à croître dans la mesure où les stations de diffusion de moindre taille adopteront également les technologies de production numérique.

Un nombre croissant de diffuseurs et de professionnels de la vidéo à travers le monde investissent dans le multi-format et la haute définition, ainsi que dans de nouvelles solutions plus automatisées pour des programmes diffusés en direct. Thomson estime à 1,5 milliard de dollars la demande annuelle pour ces solutions de production en direct est un leader de ce segment.

Intégrés dans le portefeuille d’équipements numériques de Thomson destinés à la diffusion professionnelle, les produits ParkerVision seront disponibles via le réseau de distribution mondial de Thomson.

(Atelier groupe BNP Paribas –01/03/2004)