La fondation Mozilla n'aura pas attendu bien longtemps entre le lancement de son navigateur Firefox et celui de sa messagerie électronique Thunderbird. Surfant sur la popularité du premier auprès...

La fondation Mozilla n'aura pas attendu bien longtemps entre le lancement de son navigateur Firefox et celui de sa messagerie électronique Thunderbird. Surfant sur la popularité du premier auprès des internautes avertis et des utilisateurs qui souhaitent tourner le dos à Internet Explorer et à ses failles, Mozilla vient de lancer le nouveau concurrent d'Outlook Express.

Thunderbird 1.0 est sorti aujourd'hui, et la fondation Mozilla l'annonce comme étant destiné à "ceux qui souhaitent reprendre le contrôle de leur boite aux lettres"... Disponible en anglais, en allemand, en grec et en turc, Thunderbird est attendu dans sa version française d'ici à la fin de la semaine et sera téléchargeable sur le site www.mozilla-europe.org/fr/ .

Thunderbird 1.0 est un client de messagerie pour Windows, MacOSX et Linux. Il comprend un filtre anti-spam, intègre la technologie RSS (Really Simple Syndication) pour un suivi des fils d'actualité et est privé de certaines fonctionnalités jugées dangereuses comme l'ouverture automatique des pièces jointes, l'affichage d'images distantes, etc.

Selon les dernières annonces de la fondation Mozilla, le cousin de Thunderbird Firefox aurait déjà été téléchargé plus de 9 millions de fois et sa part de marché approche ou dépasse les 10 %, selon les différents instituts de sondage. L'objectif de la fondation Mozilla devrait donc être à coup sûr atteint, puisque celle-ci visait les 10 millions de téléchargements en trois mois environ.

Pour Thunderbird, l'objectif est moins ambitieux : la fondation a fait savoir qu'elle prévoyait deux millions de téléchargements du client de messagerie en deux mois.

(Atelier groupe BNP Paribas - 08/12/2004)