La région des Pays de la Loire finance l’intégration des TIC dans les PME-PMI, afin d’en améliorer la productivité par un meilleur accès à l’information, une meilleure circulation de l’information e...

La région des Pays de la Loire finance l’intégration des TIC dans les PME-PMI, afin d’en améliorer la productivité par un meilleur accès à l’information, une meilleure circulation de l’information en interne et une diversification des modes de prospection. Par ailleurs, les projets TIC liés à un programme plus général d’intégration informatique et de développement de l’entreprise peuvent bénéficier d’un soutien Etat-Région. Les PME-PMI régionales, dont l’effectif est inférieur à 250 salariés et le chiffre d’affaires inférieur à 40 millions d’euros, sont les bénéficiaires de cette aide apportée à titre individuel. Les projets de groupements d’entreprises peuvent aussi être soutenus. 37 000 emplois de la région sont directement issus des TIC (étude DRIRE Insee sept. 2001). 50 000 emplois sont directement ou indirectement liés aux TIC. Le secteur des TIC et associés comprend plus de 4 000 établissements. Le développement actuel des TIC est pour la Région des Pays de la Loire un enjeu majeur devant la positionner comme un acteur incontournable de la société de l’information afin de favoriser, notamment, la vulgarisation de l’usage des TIC. La région a donc mis en place un site portail grand public à l’échelle de la région afin de développer ou d’héberger des services en direction du grand public : http://www.paysdelaloire.fr. Ce portail fédérera la majeure partie des initiatives existantes ou à venir, public ou privé, mais non lucratives. Ce portail sera un point d’entrée unique sécurisé pour accéder aux services publics et services fédérés de l’institution régionale. Il proposera une gamme de services (messagerie, petites annonces, guide d’utilisation, moteurs de recherche, forums …) assortie de quatre rubriques majeures : vie professionnelle (se former tout au long de la vie), vie pratique (vivre et sortir en Pays de la Loire), entreprendre en Pays de la Loire et Pépinière offrant aux associations et petites collectivités des hébergements temporaires gratuits sur Internet afin de s’initier au web. Le portail sera accessible début 2002. Par ailleurs, la Région crée un Observatoire de la société de l’information afin de connaître et d’évaluer l’émergence des TIC en Pays de la Loire, de recenser les meilleures pratiques, de mesurer l’impact et l’intégration des TIC en Pays de la Loire, de mesurer les évolutions liées à l’intégration des TIC par les administrations, les citoyens, les organismes et les entreprises, de positionner la Région comme un acteur incontournable des TIC en fournissant une information actuellement indisponible et en valorisant les projets TIC et enfin d’évaluer l’impact des politiques et des initiatives de la Région en matière de TIC. Ce projet de création pourrait être financé pour partie en 2002 par la Commission européenne dans le cadre du Programme d’Actions innovatrices et avec une participation de l’Etat. L’Observatoire pourrait débuter ses activités en 2002 par la mise en réseaux des acteurs, la création du site web, le lancement des études et des indicateurs. La région des Pays de la Loire compte à ce jour 25 cybercentres labellisés. 60 cybercentres seront répartis sur le territoire d’ici la fin 2002. Ces espaces publics multimédia permettent aux habitants de se familiariser avec les outils informatiques et de s’initier gratuitement à Internet et au multimédia. Depuis février 2001, une plate-forme extranet, Cybelis réunit l’ensemble des cybercentres des Pays de la Loire. Les animateurs peuvent ainsi communiquer entre eux en ligne et mutualiser leurs compétences, s’informer sur des sujets liés à l’exercice de leur activité, bénéficier des conseils d’un prestataire extérieur, accéder à des cursus on line de formations. La Région des Pays de la Loire dispose depuis septembre d’un réseau régional de liaisons à très haut débit, baptisé Mégalis. Ce réseau entend offrir des services avancés de télécommunications à très haut débit et à des coûts acceptables aux différentes communautés d’intérêt général concernées, favoriser l’aménagement et l’équilibre des territoires, encourager le développement de laboratoires de recherche, de nouveaux contenus pédagogiques et des applications de télé médecine et faciliter le développement de nouveaux usages portés par des entreprises innovantes. Mégalis propose comme prestation : l’accès à Internet à très haut débit et au réseau Renater, l’accès à des services de sécurisation, à des services de gestion de noms de domaines et à des services de visio conférence à la norme Internet, de messagerie ainsi qu’un accès au réseau social santé (RSS). Cette offre sera complétée par d’autres services : l’accès à des banques d’images, d’imagerie médicale, de télé formation, de télé procédures, l’hébergement de sites web. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 27/11/2001)