Pour aider les grands groupes du secteur médical à répondre à certaines problématiques via des solutions innovantes, Tigerlabs a crée un programme qui offre la possibilité aux petites entreprises de répondre à un appel d'offres et de développer ensuite avec ces sociétés.

Tigerlabs challenge les startups autour des problématiques d'un grand groupe de la santé

Techstars s'associait récemment à Nike pour la création d'un accélérateur de startups dédié pour enrichir les applications de la marque grâce à des collaborations. Tigerlabs Health Accelerator souhaite faire la même chose, mais à l'échelle de toute une industrie. En effet, ce campus entrepreneurial vient de créer un programme additionnel appelé Tigerlabs Health Innovation Track dont le but n'est cette fois pas d'améliorer les process d'une marque en particulier mais de plusieurs. Son principe est de mettre en compétition différentes startups qui s'affrontent pour démontrer laquelle est la plus apte à répondre aux besoins spécifiques rencontrés par telle ou telle société issue du domaine médicale.

Innover pour être sélectionné

Les participants – aussi bien issus des firmes pharmaceutiques que des entreprises de soins de santé en passant par celles faisant partie du système hospitalier – se joignent à la sélection opérée par les entrepreneurs. Co-fondateur de Tigerlabs, Bert Navarrete s'attend à accueillir de 5 à 10 startups dans chaque secteur, car comme il le précise "le programme a attiré des entrepreneurs de Denver, de Chicago, de New York, ainsi que de la France et de la Grande-Bretagne". Les startups sélectionnées seront celles dont les innovations répondront le mieux aux problèmes proposées par les entreprises. Car "le secteur de la santé dans son ensemble va devoir faire face à des défis importants dans les prochaines années", explique B. Navarrete, "la technologie devra saisir l'opportunité de se dépasser pour aider la société".

Un échange entre grands groupes et petites startups

Tigerlabs a opté pour cette stratégie afin de répondre au mieux aux attentes de leurs partenaires comme l'explique Bert Navarrete : "Nos partenaires dans le secteur de l'industrie ont exprimé le besoin d'une interaction plus régulière et plus pratique avec les startups."  Avant de poursuivre : "Accéder directement aux grandes entreprises est un chance pour les startups et un moyen d'apporter de la valeur à notre programme". Les startups sélectionnées par les entreprises se verront en effet accorder le statut d'entrepreneur en résidence. De plus, ajoute B. Navarrete, "l'innovation track donne aussi bien aux entreprises qu'aux startups, un sentiment de neutralité pour co-développer leur relation et être plus productif".

 

Rédigé par Kathleen Comte
Journaliste