Dans la course que se livrent les fabricants en vue d'imposer comme le nouveau standard leurs formats successeurs du DVD, Toshiba et le camp du HD-DVD viennent de perdre la longueur d'avance...

Dans la course que se livrent les fabricants en vue d'imposer comme le nouveau standard leurs formats successeurs du DVD, Toshiba et le camp du HD-DVD viennent de perdre la longueur d'avance qu'ils détenaient sur les défenseurs du Blu-Ray. Le lancement commercial du HD-DVD, prévu pour la fin décembre au Japon, vient en effet d'être reporté.

En cause ? Le dispositif AACS ( Advanced Access Content System ), le système de gestion des droits numériques des contenus stockés sur le disque, dont les spécifications n'ont, semble-t-il, pas été tout à fait finalisées. Toshiba vient donc d'annoncer son intention d'attendre que le DVD Forum ait validé son système avant de procéder à un éventuel lancement commercial.

Les premiers lecteurs HD-DVD ne devraient donc sortir que d'ici deux ou trois mois, ce qui fait perdre à Toshiba la légère avance dont le fabricant disposait par rapport au camp du Blu-Ray, emmené par Sony. Ce dernier projette, s'il ne rencontre pas de problème du même acabit, d'inaugurer le Blu-Ray au printemps 2006 et de profiter du lancement simultané de sa nouvelle console de salon (PlayStation 3) pour prendre les devants dans la course au standard.

Notons qu'un nouvel arrivant a fait son entrée : la Chine, qui vient de faire le choix de se doter de son propre format vidéo/DVD, l'AVS .

( Atelier groupe BNP Paribas - 14/12/05)