Comme annoncé dans la revue de presse du 18/02, les 135 lycées publics, privés et agricoles de la Picardie sont connectés depuis quelques jours à Internet. Concrétisation d'une politique volontari...

Comme annoncé dans la revue de presse du 18/02, les 135 lycées publics, privés et agricoles de la Picardie sont connectés depuis quelques jours à Internet. Concrétisation d'une politique volontariste mise en oeuvre par le conseil régional dès 1994 avec le lancement d'un réseau pédagogique baptisé "Educapôle", cette "première" en France permet aux 95 000 lycéens picards de se familiariser avec les NTIC. La région a investi plus de 75 millions de F (11,5 millions d'euros) pour équiper les établissements scolaires. Près d'un millier d'ordinateurs ont été installés dans l'ensemble des lycées, l'équipement de chaque établissement étant composé de 4 à 30 stations multimédias, 1 serveur, 1 imprimante couleur, 1 scanner et plusieurs logiciels. Charles Baur, le président du conseil régional explique "désormais, tous les lycées, ainsi que les trois instituts universitaires de formation des maîtres et la plupart des centres spécialisés dans la formation continue, peuvent accéder à Internet pour le coût d'une communication locale. Grâce à Educapôle, véritable réseau Intranet, les professeurs peuvent se passer des cours entre eux, utiliser le son et l'image et dispenser ainsi un enseignement plus performant". Toutefois, l'adaptation des enseignants aux NTIC est encore loin d'être résolue. De plus, la région ne compte aujourd'hui que 40 emplois-jeunes pour assurer l'accompagnement des lycéens et la maintenance du parc informatique, contre un objectif d'au moins 1 emploi-jeune par établissement. Nullement découragée par ces deux handicaps, la région compte consacrer près de 20 millions de F par an (3 millions d'euros) aux NTIC. (Les Echos - 1er/03/1999)