Alors que l'adoption du DADVSI vient de mettre un coup fatal au téléchargement de fichiers protégés sur les réseaux de peer-to-peer, on voit se développer l'utilisation des réseaux de partage P2P...

Alors que l'adoption du DADVSI vient de mettre un coup fatal au téléchargement de fichiers protégés sur les réseaux de peer-to-peer, on voit se développer l'utilisation des réseaux de partage P2P privés comme avec le logiciel Tribal Web.
 
En se rendant sur le site TribalWeb.net, l'internaute peut télécharger la version gratuite ou la version premium du logiciel éponyme. Ensuite, il choisit les dossiers qu'il souhaite mettre en partage. Il peut ensuite inviter ses amis. Une fois le réseau constitué, chaque membre du réseau peut fouiller dans les fichiers en partage des autres.
 
Tribal Web fonctionne sur le même principe que les très controversés Kazaa ou eMule sauf qu'il n'a pas vocation à réunir des internautes dans le but d'échanger des fichiers protégés mais plutôt de permettre l'échange de fichiers dans des communautés existantes comme une famille ou un cercle d'amis.
 
Seuls vos invités ont accès à vos fichiers partagés(cliquez pour agrandir)
Les éditeurs du logiciel affirment que l'utilisation de TribalWeb est en accord avec la loi DADVSI : "Nous avons même refusé de créer un annuaire qui permettrait de trouver des utilisateurs en fonction de leur centre d’intérêt, malgré les demandes répétées de nombreux clients. Nous sommes donc convaincus que TribalWeb est légal, au même titre que les serveurs FTP ou les messageries instantanées qui proposent des fonctions d’échange de fichiers".
 
TribalWeb peut être présenté comme une alternative à FlickR puisqu'il permet de restreindre à un cercle de personnes invitées l'accès à ses photos ou à ses vidéos. Le logiciel est en tout cas très pratique pour partager les photos d'un évènement ou bien des vidéos familiales etc... Il est téléchargeable à cette adresse.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/04/2006)