ayant la cote auprès du grand public, les fêtes de Noël devraient contribuer à l'explosion des ventes de micro-ordinateurs. La grande distribution multiplie les promotions. Selon le cabinet d'étude...

ayant la cote auprès du grand public, les fêtes de Noël devraient contribuer à l'explosion des ventes de micro-ordinateurs. La grande distribution multiplie les promotions. Selon le cabinet d'études GFK, même si les chaînes de magasins spécialisés occupent encore 44 % du marché, les petits revendeurs près de 33 %, les distributeurs, les premiers à avoir cassé les prix des PC, seraient à l'origine d'un quart des ventes de PC en France. Désormais, les constructeurs, d'Hewlett-Packard à IBM, en passant par Compaq, sont nombreux à présenter des modèles d'entrée de gamme entre 7 000 et 8 000 F (11 000 F il y a encore un an). Toutefois, les distributeurs reviennent maintenant vers des machines plus complètes, plus conviviales, mais .... plus chères, car s'il l'on en croit un responsable des achats informatiques d'une grande enseigne de la distribution "5 000 F n'est pas le prix réel d'un ordinateur multimédia digne de ce nom". Ainsi le ticket d'entrée pour un PC multimédia, à l'approche des fêtes se situe davantage aux alentours de 8 000 F. ° Un ordinateur ne s'achète pas comme une console de jeux. Chaque utilisateur à ses propres besoins. ° Le leader du design sur micro-ordinateur, Autodesk se porte bien. La nouvelle version de son logiciel 3D Studio Max devrait prolonger cette tendance. ° Selon Henri de Maublanc, le président de l'Aftel "90 % des 120 premiers services Télétel sont aujourd'hui sur Internet". (Dossier de trois pages - La Tribune - 08/12/1997)