Le succès tient parfois à peu de choses... La société Truveo, créée en janvier 2004, a conçu un moteur de recherche de vidéos qui dame aisément le pion aux solutions développées par Google, Yahoo...

Le succès tient parfois à peu de choses... La société Truveo, créée en janvier 2004, a conçu un moteur de recherche de vidéos qui dame aisément le pion aux solutions développées par Google, Yahoo et consorts.

Après près de deux années de recherche, Truveo est parvenue à mettre au point un système d'indexation des vidéos présentes sur le Net qui lui confère un avantage certain sur ses concurrents. Google ou Yahoo se contentent d'analyser le texte contenu dans la page qui accueille la vidéo pour élaborer leur référencement. Mais s'il n'y pas de texte sur la page, les robots font chou blanc...

Alors Truveo a eu l'idée, assez simple au demeurant, de commander à son robot fouineur de se baser sur d'autres critères pour effectuer l'indexation. En analysant les éléments visuels qui indiquent la présence d'une vidéo sur une page Web, il s'assure de n'en rater aucune.

Localiser les vidéos n'est pas suffisant, il faut encore leur associer des mots-clés permettant de les retrouver via l'interface de recherche. Pour cela, le moteur de Truveo utilise les méthodes classiques, comme l'analyse des légendes qui accompagnent les vidéos ou l'import de flux RSS. Parce que cette méthode ne rapporte pas toujours des résultats pertinents, le robot est également capable d'analyser le contexte de la page, qui fournit selon Truveo "une grande variété de méta-données propre à chaque vidéo".

Pour démontrer l'efficacité de son moteur, pour le moment en version bêta, Truveo propose à l'internaute de comparer les résultats proposés par son moteur avec ceux que retournent Google ou Yahoo. Chaque résultat est commenté : qualité, durée et format de la vidéo. Pour le mot clé "Katrina", Truveo affiche 1 506 résultats, contre 887 pour Yahoo et 79 sur Google...

(Atelier groupe BNP Paribas- 15/09/2005)