Les smartphones, la 3G et les forfaits illimités sont incontestablement les moteurs de la croissance de la banque mobile aux États-Unis. On compte déjà près de 30 millions d'utilisateurs.

US : les services bancaires ont la cote sur le téléphone

Au dernier trimestre 2010, le nombre d’Américains ayant accédé à leurs comptes via leur mobile a augmenté de 54 % par rapport au dernier trimestre 2009. Pour les chiffres, cela représente près de 30 millions d’utilisateurs, note ComScore dans son rapport trimestriel Mobile Financial Advisor. Cette croissance représente une augmentation de 10 millions d’utilisateurs entre 2009 et 2010. Et est fortement corrélée, note le cabinet, à l’adoption des smartphones, de la 3G et aux forfaits Internet mobile illimités.

Adapter le marché

Cette tendance oblige les responsables marketing des banques à s’adapter aux besoins des mobinautes quand ils réfléchissent au lancement d'un produit. Notamment lorsqu’il s’agit de l’utilisation des services via les applications, dont l’augmentation aura été de 120 % en une année. Les mobinautes qui passent par leur navigateur mobile sont également de plus en plus nombreux puisqu’en une année, leur croissance aura frôlé les 60 %. Les marketeurs ne devront cependant pas oublier les utilisateurs qui préfèrent encore passer par les SMS. Ils sont en effet plus de 8 millions, soit plus de deux millions de plus qu’en 2009.

Adoption nuancée

Les sondés n’utilisant pas encore le mobile pour accéder à leurs comptes préfèrent majoritairement le faire de leur ordinateur. Un tiers d’entre eux expriment cette réticence pour des raisons de sécurité et à l’évidence, ceux ne disposant pas de smartphones n’utilisent pas leurs mobiles en raison de la lenteur de connexion. Enfin, ComScore souligne que l’adoption des nouvelles technologies pour l’accès aux services bancaires est une tendance si lourde que les sondés fréquentent de moins en moins leur agence, mais les contactent cependant de plus en plus par téléphone.

Rédigé par Hugo Sedouramane