En matière de TV sur mobile, les premiers tests menés en 2005 sont plus que convaincants. En France, l'opérateur SFR se félicite des premiers résultats obtenus dans le cadre de son partenariat avec CanalSat...

En matière de TV sur mobile, les premiers tests menés en 2005 sont plus que convaincants. En France, l'opérateur SFR se félicite des premiers résultats obtenus dans le cadre de son partenariat avec CanalSat et espère bien développer ce secteur lucratif. De l'avis général, 2006 verra la démocratisation des services de TV sur mobile, même s'il subsiste quelques zones d'ombre, notamment au sujet de la diffusion de ses programmes.

Actuellement, ils circulent par le réseau UMTS (3G) mais devront rapidement se doter d'un mode de transmission adapté, à l'image de la TNT qui utilise le réseau hertzien.

Orange propose déjà, via Orange Intense, plus de 50 chaînes. Sûr de l'engouement prochain des Français pour ce nouveau rapport à la télévision, SFR s'est offert les droits exclusifs de retransmission de la prochaine Coupe du monde de football. En Angleterre, BSkyB et Vodafone mènent la danse, avec une offre qui propose depuis peu d'accéder à 19 chaînes de télévision via son mobile .

L'exemple de la Corée du Sud est élogieux : les premières offres commerciales ont rencontré un franc succès (déjà plus de 150 000 utilisateurs chez TU Media) et l'industrie se prépare (joint venture entre SK Telecom et Toshiba). Au Japon, NTT DoCoMo vient d'afficher son intention de ne pas rater le coche en investissant près de 180 millions de dollars dans le principal groupe de TV nippon, Fuji Television Network. En France, Thomson vient d'acquérir la branche multimédia de Thales , entre autres pour être en mesure de proposer une gamme complète de solutions pour les services de TV sur mobile.

Points forts :

attrait pour les formats courts : flash d'infos, clips musicaux, mini-séries, résumés de match sportifs, etc.

forte attente des consommateurs qui sont tout à fait près à payer pour des contenus multimédias de qualité... cinq ou dix euros par mois ?

des normes de diffusion (DVB-H) utilisant le réseau hertzien, tout comme la TNT

effet boule de neige de l'iPod Video ?

Points faibles :

le prix, qui est actuellement le principal frein

l'équipement : sans téléphone, point de salut. Plus tard, il faudra un combiné compatible DVB-H. Toutefois, le taux de renouvellement des mobiles est assez fort sur les marchés occidentaux.

Les contenus : accès aux chaînes de TV traditionnelles, il manque encore une réelle offre de contenus adaptés au mobile, à l'image de la version spéciale mobile de la série "24", diffusée en France par SFR.

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/12/2005)