A l'instar du commerce en ligne pratiqué au moins une fois par la majorité des internautes français, le phénomène des blogs s'est imposé dans les usages. Selon l'institut de sondage Médiamétrie...

A l'instar du commerce en ligne pratiqué au moins une fois par la majorité des internautes français, le phénomène des blogs s'est imposé dans les usages. Selon l'institut de sondage Médiamétrie, un internaute français sur dix aurait déjà publié un blog, alors que trois sur dix en consultent.

D'après une étude européenne (EIAA), nous serions même le second pays européen "producteur" de blogs ! Ce mode d'expression créatif, le plus souvent gratuit et facile à mettre en ligne, fait le bonheur des 15/24 ans : dans cette tranche d'âge, 9 internautes sur 10 a succombé à leur charme (Médiamétrie, 2005), le plus souvent par le biais de la 1 ère plate-forme de blogs française : Skyblog.

Les raisons de ce succès sont simples : Le blog correspond à un besoin profond de s'exprimer, d'être visible, lu, entendu. Il représente également une occasion directe et efficace de communiquer.

Cela peut être avec un public (nombreux blogs de stars), un électorat (à gauche comme à droite, les blogs pullulent), des prospects (ils existent autant pour Edouard Leclerc et peut être même plus pour des fleuristes, des fabricants de tee-shirt, des pilotes d'hélicoptères...), sans oublier une communauté de passionnés (blogueurs entomologistes, blogueurs chasseurs de papillons !...).

L'interactivité de ces journaux en ligne (le blogueur publie des "post", des images, du son, de la vidéo, tandis que les visiteurs réagissent avec des "comments", retirent de l'info avec des flux RSS ou des Podcast), contribue aussi à leur succès.

Leur montée fulgurante (chaque jour 70 000 blogs sont créés sur la Toile), la part croissante des internautes qui les consultent, la manière de plus en plus avantageuse dont les moteurs de recherche les référencent, accroît encore leur notoriété. Cette année est déjà celle de leur maturité : en à peine 18 mois, ils sont passés du stade "d'usage en devenir" à celui d'usage mature qui a fait ces preuves !

Points forts :

Effet "boule de neige" : Tu blogues ? Alors, moi aussi !

Succès chez les populations très visibles : jeunes, personnalités connues, experts

Excellent référencement sur les moteurs de recherche

Facilité d'usages

Gratuité de l'usage (presque toujours)

Points faibles :

Notoriété presque nulle de la plupart des blogs : nombre colossal de "post" sans aucun "comment", comme des cris dans le désert de la Toile !

Impact business de blogs professionnels à démontrer : Aux Etats-Unis, pays le plus avancé en la matière, seuls 4,5 % des blogueurs estiment pouvoir dégager des revenus via leurs blogs

A lire aussi :

Un internaute sur 10 a déjà créé un blog

http://www.atelier.fr/article.php?artid=31074
Les usages en devenir (3/3) : la déferlante blogs

http://www.atelier.fr/article.php?artid=28849

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/12/2005)