En Chine, Sina Weibo fait office de Twitter. Les internautes masculins y créent davantage de contenus que leurs homologues féminins, qui préfèrent relayer l'information existante.

Les utilisateurs de Sina Weibo partagent plus que ceux de Twitter

Avec plus de 400 millions de membres et 100 millions de « weibos » partagés par jour, le réseau social SinaWeibo, fait office à la fois de Twitter et de Facebook. Et le partage sur cette plateforme est plus important que sur ses équivalents occidentaux. Huit chercheurs chinois ont découvert que la proportion moyenne des posts relayés est bien plus élevée que la proportion moyenne de retweets sur les mêmes sujets. Il existe donc un potentiel marketing certain à cibler les utilisateurs du site, d'autant plus si ceux-ci sont de sexe masculin, puisque ce sont les utilisateurs qui partagent le plus de contenus. Et pour en arriver à de telles conclusions, les chercheurs ont analysé les caractéristiques de diffusion des weibos, en s’appuyant sur 100 000 weibos publiés suite à 21 événements marquants qui se sont déroulés en 2011.

Le contenu se propage davantage sur SinaWeibo que sur Twitter

Ils se sont intéressés en particulier aux OW (weibos originaux) et aux RW (weibos qui ont été repostés). Les OW sont divisés en deux sous-catégories, les OR (OW qui n’ont été repostés qu’une fois) et les ONR (qui n’ont jamais été repostés). Les ratios de reposts sont en fait autour de 70,0% ce qui équivaut à plus du double du taux de retweet moyen des sujets liés aux événements étudiés sur Twitter, lui inférieur à 31%. Ainsi, contrairement aux utilisateurs de Twitter, les internautes chinois préfèrent reposter les weibos plutôt que d’en créer des originaux lorsqu’on évoque des événements marquants. L’étude révèle aussi que pour la plupart des événements, les ratios de weibos OR sont supérieurs à 30%. C’est un taux assez haut, quand on sait que seuls 6% des tweets sont retweetés. Pour chacun des 21 événements étudiés, on peut aussi conclure que les weibos originaux contenant des photos ont une plus grande probabilité d’être repostés que ceux contenant uniquement des liens.

Les hommes plus actifs sur le réseau social

Pour chaque événement, les chercheurs ont calculé le montant de weibos originaux postés respectivement par les hommes et les femmes. On note alors que le ratio des utilisateurs masculins ayant créé des posts en rapport avec ces événements est supérieur au ratio global dans Sina Weibo (57,4%) avec une moyenne de 66,17%. Ainsi, les hommes seraient plus intéressés par les sujets d’actualité. En outre ils privilégient la création de contenus au simple fait de les relayer. Comportement qui s’oppose à celui des femmes, qui ont davantage tendance à republier les weibos plutôt que d’en créer des nouveaux. Finalement, les hommes sont plus actifs sur le réseau que les femmes. En effet, le réseau social est composé à 57,4% de membres masculins, qui génèrent 67,17% des weibos originaux. Toutefois, les chercheurs soulignent que le genre du créateur du contenu original n’affecte que très peu sa probabilité d’être relayé.

Rédigé par Pauline Trassard
Journaliste