Il y a une semaine, le cabinet d'étude GfK avait annoncé que 7,85 millions d'ordinateurs avaient été vendus en 2006 en France. L'institut Gartner se montre plus optimiste en déclarant que 8,3...

Il y a une semaine, le cabinet d'étude GfK avait annoncé que 7,85 millions d'ordinateurs avaient été vendus en 2006 en France. L'institut Gartner se montre plus optimiste en déclarant que 8,3 millions d'unités ont été écoulées l'année dernière, soit une croissance de 6,2% contre 20% pour l'année précédente. Toutefois, cette croissance reste inférieure à celle enregistrée dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) qui s'élève, elle, à 10,8%.

Gartner et le cabinet GfK sont en revanche d'accord pour estimer que sur le marché grand public, les ordinateurs portables se sont mieux vendus que les PC de bureau. Selon l'institut Gartner, le marché des ordinateurs portables a enregistré une croissance de 21,9% par rapport à 2005. Ils représentent 41,5% des ventes totales de PC en 2006.

Du côté des constructeurs, HP reste toujours leader sur le marché français avec 1,8 million de PC vendus en 2006, soit une croissance de 18,5% et une part de marché s'élevant à 22,5%. Mais la surprise vient d'Acer, qui devient le deuxième plus important vendeur et prend ainsi la place de NEC. Grâce au succès de ses ordinateurs portables, Acer a réussi à écouler 1,3 million d'ordinateurs, ce qui représente une progression de 46,2% par rapport à l'année dernière. Et il obtient ainsi une part de marché globale de 16,5% et de 21% sur le segment des PC portables.
Viennent ensuite l'américain Dell avec une croissance 2006 en très légère hausse de 5,3% et une part de marché de 13,3%, et enfin NEC, en très net recul de 29,4% sur un an, suivi de Fujitsu-Siemens (-8,1%).
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 13/02/2007)