Les récents résultats annuels des grands acteurs du marché le confirment, le marché de l'informatique a redémarré en 2003. Au niveau de la vente mondiale des équipements PC, cela se traduit par...

Les récents résultats annuels des grands acteurs du marché le confirment, le marché de l’informatique a redémarré en 2003. Au niveau de la vente mondiale des équipements PC, cela se traduit par une croissance de 10,9 % du marché, avec 168,9 millions d’unités vendues, selon les derniers chiffres publiés par le Gartner Group. Un chiffre annuel qui doit en bonne partie son total à un excellent 4ème trimestre où 48,4 millions d’unités ont été vendues.

Côté parts de marché, Dell et HP creusent l’écart, représentant à eux seuls plus de 30 % du marché mondial, contre 27,4 % en 2002. Dell reste en tête avec 15 % de parts de marché et plus de 25,3 millions d’unités vendues, devant HP : 14,3 % de parts de marchés et plus de 24,2 millions de PC vendus. Loin derrière, IBM maintient sa 3ème place avec 5,1 % de parts de marché et 8,6 millions d’unités vendues. Suivent : Fujitsu/Siemens (3,8 %), Toshiba (2,9 %), et tous les autres fabricants représentant près de 100 millions d’unités vendues et 58,9 % de parts de marché.

Aux Etats-Unis, la domination de Dell et HP est encore plus éclatante : 46,2 % de parts de marché ! Avec près de 16 millions d’unités vendues pour Dell (très dépendant du marché américain), 10,7 millions pour HP (ayant emporté de beaux succès dans la région EMEA, notamment au 4ème trimestre). Cette fois très loin derrière, viennent IBM : 2,7 millions de PC vendus et 4,7 % de parts de marché ; Gateway : 2 millions de PC et 3,5 %, Apple : près d’1,7 millions de PC et 2,9 %. Le marché américain a crû de 12,4 % pour totaliser plus de 57,7 millions de PC vendus.

(Atelier groupe BNP Paribas – 16/01/2004)