Après une année 2005 florissante, les ventes d'ordinateurs en France ont connu un net ralentissement. En effet, selon le cabinet d'étude GfK, 7,85 millions d'ordinateurs ont été vendus sur le...

Après une année 2005 florissante, les ventes d'ordinateurs en France ont connu un net ralentissement. En effet, selon le cabinet d'étude GfK, 7,85 millions d'ordinateurs ont été vendus sur le marché français en 2006, soit une croissance en volume de 12%. Mais celle-ci avait été de près de 20% en 2005.
 
En outre, le chiffre d'affaires général est resté stable à 6,52 milliards d'euros alors qu'il avait progressé de 3% en 2005. Cette stagnation est imputable à la baisse des prix des ordinateurs enregistrée l'année dernière. Et les circuits de distribution pour le grand public ont connu une progression de 12% en valeur alors que les circuits professionnels destinés aux entreprises ont enregistré une baisse de 13%.
 
"Cette évolution est due à une demande soutenue du côté des consommateurs qui s'équipent massivement pour profiter, notamment, des nombreux usages offerts par Internet. A la fin 2006, 55,1% des foyers possédaient un PC. Ce taux d'équipement a bondi de 5,5 points en un an, ce qui constitue un record", a précisé Nadia Mandich, chef de marché PC chez GfK.
 
Et pour la première fois en 2006, il s'est vendu plus d'ordinateurs portables que d'ordinateurs de bureau. Ainsi, 54% des consommateurs français ont fait le choix de s'équiper d'un PC portable l'année dernière tandis que dans les circuits professionnels, la part des portables reste inférieure à 30%.
 
Pourquoi un tel engouement de la part du grand public? "Les PC portables sont [...] de plus en plus performants, ont un design soigné et permettent de se connecter facilement grâce au Wi-Fi", explique Nadia Mandich.
 
L'institut GfK table sur une augmentation de 12% du nombre d'ordinateurs vendus en France en 2007. Il estime également qu'à la fin de cette année, 61% des foyers français seront équipés d'un PC.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 07/02/2007)