Les préoccupations environnementales semblent vraiment être dans l'air du temps... La firme taïwanaise Via Technologies a annoncé vouloir poursuivre et développer son programme Clean Computing...

Les préoccupations environnementales semblent vraiment être dans l'air du temps... La firme taïwanaise Via Technologies a annoncé vouloir poursuivre et développer son programme Clean Computing ("PC propres") pour mettre en avant ses processeurs "verts".

En effet, dans le cadre du projet "TreeMark", Via Technologies s'est engagé à produire des composants consommant le moins d'énergie possible. Ainsi, ce projet évalue le nombre nécessaire d'arbres pour éradiquer le CO2 (dioxyde de carbone) produit par un processeur implanté sur un ordinateur. A titre d'exemple, Via Technologies précise que 4 arbres sont nécessaires pour son processeur VIA C7-D contre 31 pour un Intel Pentium D.
 
En outre, ce processeur C7-D, rappelle le groupe taïwanais, ne consomme que 20 Watts alors que ceux estampillés AMD ou Intel en consomment près de 65. Et même si les composants Via Technologies ne sont pas les plus puissants du marché dans les domaines des jeux vidéos ou de la conception en 3D, ils sont néanmoins suffisants pour être utilisés dans des applications plus traditionnelles comme la navigation sur Internet ou la bureautique.
 
Et en parallèle du développement de ce projet d'"informatique écologique", Via Technologies compte également investir le marché de la convergence sur mobile et réduire la fracture numérique mondiale.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 22/02/2007)