Finis les nez collés aux vitrines de Noël ! Maintenant, ce seront les doigts. La société française TCS (Touch Communication System) propose des écrans tactiles pour les vitrines de magasins...

Finis les nez collés aux vitrines de Noël ! Maintenant, ce seront les doigts. La société française TCS (Touch Communication System) propose des écrans tactiles pour les vitrines de magasins. L'idée n'est pas neuve mais le système que propose TCS, lui, l'est.

Plus besoin de lourds travaux de mise en place, le "Folio System" nécessite simplement l'apposition d'un film translucide sur la vitrine déjà construite. La cible est donc large puisque tous les commerces sont potentiellement visés.

Seul hic, le prix du produit dont la location coûte 2900 euros par mois plus 600 euros de logiciel. TCS prévoit donc le lancement d'une régie publicitaire qui louerait des espaces dans les vitrines. Le "Folio System" fonctionne à l'aide d'une caméra infrarouge qui repère les mouvements du consommateur sur la vitrine et d'un vidéo projecteur.

Que permet la vitrine interactive ? Accéder à de l'information sur le produit, regarder des images ou des vidéos, jouer et on peut même imaginer télécharger des musiques pour faire la promotion d'un album. Les annonceurs y trouveront un support qui laisse place à leur créativité.

La vitrine interactive est à rapprocher du mobile marketing qui teste des affiches publicitaires interactives qui, via Bluetooth, renvoient sur des sites Internet mobiles. TCS a testé son produit dans le restaurant Planet Hollywood sur les Champs Elysées. Les consommateurs pouvaient consulter le menu grâce aux écrans tactiles.

(Atelier groupe BNP Paribas- 07/10/2005)