Déjà présent en Grande-Bretagne, en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas, la société néerlandaise VNU, spécialisée dans la presse informatique, a lancé Jobworld France. Ouvert depuis près d'un mois...

Déjà présent en Grande-Bretagne, en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas, la société néerlandaise VNU, spécialisée dans la presse informatique, a lancé Jobworld France. Ouvert depuis près d'un mois, ce site (http://www.jobworld.vnunet.fr), officiellement lancé le 10 avril, est destiné particulièrement aux informaticiens. Responsable du projet, Christelle Zignoni explique "nous orientons avant tout notre site vers des offres ayant trait à l'informatique. Ce service est complémentaire avec notre gamme de presse informatique en ligne". Chaque jour, Jobworld génère 500 pages vues avec publicité. Les 1 000 CV environ enregistrés pendant le premier mois de fonctionnement dépassent les espérances de VNU "pour cette période, nous n'attendions pas plus de 400 CV. Grâce à cette réussite, nous pensons déjà à réévaluer nos tarifs". Jobworld se rémunère en effet sur l'accès des employeurs à la base de données de CV baptisée "CVthèque" et sur la vente d'espaces publicitaires. L'accès pour les entreprises à la CVthèque devrait coûter sur le site entre 3 000 et 5 000 F par mois et entre 1 000 et 2 500 F par trimestre par le service de push personnalisable. Selon l'intensité du trafic, la demande des entreprises et l'ampleur de la base de données, ces tarifs sont appelés à évoluer rapidement.

Avec 400 000 offres d'emploi déposées, Jobworld de VNUNet, le portail corporate de VNU, était en 1998 l'un des leaders sur le marché européen de la bourse d'emploi informatique. Bien que ne représentant pas pour l'instant une source de revenus importante pour VNU, l'activité française devrait rapidement générer du trafic selon les responsables de Jobworld France.

Rappelons que 37 % des entreprises américaines ont recruté sur Internet en 1997. Selon une étude de l'Atelier Paribas, elles seront 96 % en 2001 et le marché atteindra cette année 1 milliard de dollars. Si les Etats-Unis sont en avance, le marché européen reste à développer. Les entreprises américaines voient en Europe un énorme potentiel. Ainsi, un autre spécialiste de la bourse d'emplois informatiques, l'américain Job Universe (http://www.jobuniverse.com) d'IDG (International Data Group) y développe actuellement ses activités. Déjà présent en Irlande, en Belgique et au Danemark, il prévoit d'ouvrir son site français pour la fin 1999. (Le Quotidien du Multimédia - 22/04/1999)