Décidément, l'investissement financier ne porte pas toujours les bons fruits ! Les géants du Web comme Microsoft, Yahoo et Google ont eu beau investir des millions de dollars pour protéger...

Décidément, l'investissement financier ne porte pas toujours les bons fruits ! Les géants du Web comme Microsoft, Yahoo et Google ont eu beau investir des millions de dollars pour protéger l'acronyme VoIP pour Voice Over Internet Protocol ( la voix sur IP), personne n'y a rien entendu.

Une enquête de l'Institut Harris Interactive montre que le consommateur américain moyen ne sait absolument pas ce que signifie l'acronyme. Le sondage, commandée par Verizon (un des plus gros opérateurs de téléphonie américain) a été mené sur 1006 adultes. Et les résultats sont pour le moins étonnants.

20 % des personnes interrogées pensent que VoIP est une voiture européenne hybride. 10 % pensent que c'est le nom d'une vodka allégée en sucre. Ces choix étaient proposés aux sondés parmi beaucoup d'autres comprenant évidemment que la véritable définition de VoIP.

87 % ont choisi une des mauvaises réponses.

Verizon, qui propose des services de téléphonie par Internet pense que le fiasco de l'acronyme est partiellement dû à son assonance technologique qui fait fuir les gens. "L'acronyme VoIP et le terme "voice over Internet Protocol" peuvent être intimidants pour beaucoup de consommateurs parce qu'ils ont l'impression que le terme est technique et que seuls les dingues de technologie peuvent le comprendre.", explique Michelle Swittenberg, directrice générale des services Verizon de VoIP.

(Atelier groupe BNP Paribas- 16/09/2005)