Pour que les automobilistes puissent contrôler leur état de santé au volant, Ford connecte ses véhicules à des appareils médicaux embarqués et facilite l'adaptation d'applications dédiées à sa plate-forme embarquée.

Quand la voiture se préoccupe de la santé de ses occupants

Ford lance un programme de recherche qui consiste à intégrer dans ses véhicules une série de technologies permettant au conducteur de suivre son état de santé en temps réel alors qu'il est au volant. Pour cela le constructeur  veut donner la possibilité de connecter des appareils de santé et de développer des applications médicales pour sa plate-forme embarquée, Sync. Pourquoi lier santé et secteur automobile ? Parce que, explique Ford, les Américains passent de plus en plus de temps dans leur voiture. Et d'autre part, la population touchée par des maladies chroniques augmente chaque jour un peu plus : 26 millions de personnes sont touchées par le diabète et plus de 60 millions par des problèmes d'asthme ou d'allergies récurrentes. Pour faciliter ce suivi individuel de santé, Ford s'appuie sur trois technologies : le bluetooth, le cloud computing et une API qui permet à tout développeur d'adapter son application  à la plate-forme.

Des technologies complémentaires

Le bluetooth sert à connecter des appareils médicaux comme ceux qui contrôlent le niveau de glucose ou encore des capteurs d'alerte extérieurs pour calculer le taux de pollen. Cela grâce à un ordinateur de bord, et un smartphone. L'ensemble des applications et des données est alors stocké sur une plate-forme hébergée dans les nuages. Comme le souligne l'un des protagonistes du projet, William Kaiser, "la technologie sans fil et le cloud nous donnent la possibilité de connecter des objets constamment en mouvement et sans se poser la question de stocker les données au sein même du véhicule".

Le marché des applications en pleine croissance

Le constructeur automobile veut également profiter de l'explosion du nombre d'applications en rapport avec la santé. D'après une étude menée par le cabinet MobileStorm, près de 17 000 applications de ce type sont aujourd'hui disponibles sur l'App Store et près de 80 % des consommateurs américains se disent très intéressés par des solutions de santé mobile. C'est pour cette raison que Ford donne la possibilité aux créateurs d'applications de les adapter à leur propre plate-forme multimédia, Sync, compatible avec leur véhicule.