Un peu de remue-ménage chez les voyagistes en ligne britanniques. Le bien connu Lastminute.com s'offre son compatriote Online Travel pour 55 millions de livres (82,3 millions d'euros). Le premier...

Un peu de remue-ménage chez les voyagistes en ligne britanniques. Le bien connu Lastminute.com s’offre son compatriote Online Travel pour 55 millions de livres (82,3 millions d’euros). Le premier propose 0,1319 action nouvelle pour chaque titre Online Travel, dans le cadre de cette offre publique d’échange qui valorise Online Travel à 31 cents par action - soit une hausse de 31,9 % par rapport au cours de 23,5 pence de son action à la clôture mardi soir.

Lastminute semble ainsi bien engagé sur la voie de la croissance externe, sur laquelle il s’engageait au mois de mars l’année dernière en rachetant la société britannique de location de véhicules Holidays Autos Group. Depuis, le groupe s’est offert en janvier 2004 First Option, spécialiste « en dur » (non-virtuel) de la réservation de chambres d’hôtel.

Il y a quelques mois, Lastminute.com annonçait avoir dégagé un bénéfice avant impôts de 200.000 livres, bien en deçà des prévisions initiales, à hauteur de 7,7 millions de livres. Selon Brent Hobermann cependant, le rapprochement des deux sociétés devrait avoir un effet positif sur le trimestre en cours ; il a précisé avoir identifié pour au moins quatre millions de livres de synergies à dégager d’ici au 30 septembre 2005.

Certes, Lastminute détient désormais une opportunité de développer son réseau de distribution. Online Travel recense 15 millions d’utilisateurs et dispose d’importants partenariats contractés avec des mastodontes du tourisme.

(Atelier groupe BNP Paribas –04/03/2004)