Finies les ruptures de stocks ? Presque... Depuis un an, les magasins Wal-Mart utilisent des étiquettes RFID pour leurs produits. Lors de la réunion annuelle des dirigeants du groupe, les...

Finies les ruptures de stocks ? Presque... Depuis un an, les magasins Wal-Mart utilisent des étiquettes RFID pour leurs produits. Lors de la réunion annuelle des dirigeants du groupe, les bénéfices de cette technologie ont été loués. L'usage croissant d'étiquettes RFID a permis de booster la croissance des ventes en améliorant considérablement la gestion des stocks. Un retour d'expérience extrêmement positif !

Les objets sur lesquels les étiquettes RFID ont d'ores et déjà été mises en place sont reçus trois fois plus vite que les autres, en cas de rupture de stock. L'information est bien plus facile à obtenir et à transmettre. Les ruptures de stocks ont été réduites de 16 %.

Le plus grand distributeur au monde a choisi les produits dont le turnover et le prix sont les plus élevés pour commencer son expérience. Fin octobre, 500 magasins Wal-Mart devraient être équipés de la technologie. Avec la production en masse de ces étiquettes, le distributeur explique que leur prix devrait continuer à baisser.

Wal-Mart cherche aussi à utiliser cette technologie pour localiser les palettes sur leur trajet entre le fournisseur et le magasin. Quand on connaît la lourdeur de la gestion de la logistique, on réalise le soulagement que pourrait engendrer cette fonctionnalité.

Certaines organisations de consommateurs s'insurgent déjà ! CASPIAN (Consumers Against Supermarket Privacy Invasion and Numbering ) manifeste déjà son mécontentement. "Cela permettra de traquer, à distance, les produits et les personnes qui les ont achetés", explique Katherine Albrecht, porte-parole du groupe de consommateurs. "Nous avons la preuve qu'ils réfléchissent à des moyens d'exploiter ce potentiel". Le bonheur du responsable logistique fait le malheur du consommateur...

(Atelier groupe BNP Paribas- 28/10/2005)