Une étude réalisée aux Etats-Unis décrit les avantages de l'utilisation du courrier électronique dans les rapports médecin/patient...

Une étude réalisée aux Etats-Unis décrit les avantages de l'utilisation du courrier électronique dans les rapports médecin/patient.
 
Les patients américains privilégient l'e-mail dans leur relation avec le corps médical. C'est ce qui ressort d'une étude menée par Kaiser Permanente, organisme de santé à but non lucratif. D'après les auteurs du rapport, les communications de type numériques, au premier rang desquelles se trouvent les courriers électroniques, sont désormais au cœur de la relation médecin/patient. Cette nouvelle prééminence du web aurait notamment un impact sur les modes de consultation traditionnels.
 
Une baisse des visites en faveur de l'e-mail
 
La pratique consistant à communiquer par e-mail avec son médecin ou les institutions de santé aurait pour conséquence un déclin des appels téléphoniques et des consultations "physiques". Les visites de patients adultes dans un établissement de santé auraient effectivement chuté de 7%, tandis que les appels accuseraient une baisse de 14%, précise l'enquête. Il est à noter que ces résultats concernent uniquement des besoins non urgents.
 
Consulter son médecin de chez soi
 
Sur la base de ce constat, Kaiser Permanente conclut que le courrier électronique est un médium de communication plus "confortable" et efficace, aussi bien pour les médecins que pour leurs patients. "Communiquer via e-mail est un moyen bien plus simple de me contacter, [...] cela évite de prendre rendez-vous, de perdre du temps et de faire venir les patients au cabinet à chaque fois qu'ils ont une question" indique David E. Schmidt, pédiatre au sein de l'organisme. Reste à savoir si la sécurisation des données ainsi communiquées est assurée.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 09/07/2007)