La balance de Nintendo est utilisée dans un hôpital pour remettre les patients sur pied. Une méthode qui constitue un complément aux thérapies traditionnelles.

On connaissait déjà la manette Wii de Nintendo comme outil d'apprentissage pour les jeunes chirurgiens en formation. C'est désormais le dernier produit de la marque, la Wii Fit, qui s'introduit dans le domaine de la santé. Mais cette fois pas du côté des médecins, mais des patients. L'appareil est ainsi utilisé à l'hôpital Lake, dans l'Ohio, aux USA. Les thérapeutes s'en servent en effet pour la remise en forme de malades, suite à des opérations chirurgicales, des fractures ou encore des accidents vasculaires cérébraux. L'objectif : améliorer leur rythme cardiovasculaire, développer leurs muscles à nouveau et rétablir leur sens de équilibre. Pour ce faire, les patients sont invités à pratiquer du ski, du bowling ou encore du Hula Hoop via le jeu vidéo.
Jouer pour guérir
"La Wii complète le traitement traditionnel des thérapies fonctionnelles", explique Nancy Ditzel, thérapeute à l'hôpital qui applique la méthode. "La rééducation est souvent un processus difficile et douloureux. La console le ferait presque oublier aux patients. Ces derniers se prennent tant au jeu qu'ils en arrivent à oublier qu'ils sont en train de travailler". Le programme, baptisé la "Wii-habilitation" utilise la planche Wii reliée sans fil à un écran qui permet aux patients de visualiser leurs gestes. La plate-forme est sensible aux mouvements et pressions des patients, et calcule leur équilibre, en situant leur centre de gravité. Un dispositif qui aide la personne en rémission à travailler sur ses compétences cognitives et visuelles.
Assiste l'ergothérapeute
Mais aussi sur la coordination des mouvements, l'équilibre de ses membres en général et l'endurance."Même si cette méthode ne remplacera jamais les techniques habituelles, comme le vélo d'appartement, le stretching pour les bras ou encore soulever des poids avec les jambes, je reste enthousiaste", a déclaré John Baniewicz, docteur à l'hôpital Lake. "Je suis surtout impressionné des progrès effectués par les patients". A noter également : la Wii Fit s'est aussi avérée utile dans le cas d'ergothérapies. Les malades ont ainsi réussi à se laver les dents, se coiffer ou encore s'habiller en toute autonomie, en réapprenant à synchroniser leurs gestes.