pour la prochaine décennie. Selon Paul Maritz, Group Vice-Président de Microsoft, le groupe a, dès 1990, eu le sentiment que l'informatique devrait disposer de plusieurs architectures différentes, ...

pour la prochaine décennie. Selon Paul Maritz, Group Vice-Président de Microsoft, le groupe a, dès 1990, eu le sentiment que l'informatique devrait disposer de plusieurs architectures différentes, tous d'origine Microsoft bien entendu. A l'époque, Windows NT devait devenir la référence de l'environnement informatique de l'entreprise, Windows 95 puis 98 celui de la bureautique personnelle, Windows CE devant couvrir ... tout le reste. Aujourd'hui, les ordinateurs sans clavier, les équipements embarqués et l'électronique de loisir représentent "ce reste". Responsable des produits d'informatique mobile chez Microsoft, Dave Wecker, est venu montré, lors de la grande manifestion annuelle dédiée à Windows CE, les futures caractéristiques du système pour les ordinateurs sans clavier (enregistreur numérique, reconnaissance de l'écriture manuscrite, traduction automatique). Mike Aumar, patron des produits grand public d'Intel, a pour sa part assuré que les deux partenaires collaboraient activement dans le domaine des applications embarqués au point que "l'offre d'Intel est maintenant la meilleure solution Windows CE sur le marché". Microsoft a annoncé, concernant l'électronique de loisir, une alliance avec Sony dans les décodeurs numériques de télévision (voir la revue de presse du 08/04). C'est sûr et Microsoft ne le cache pas, Windows CE devrait remplacer Windows 95 et 98 sur les bureaux, au moins pour les PC d'entrée de gamme. Paul Maritz a ainsi indiqué "combiné à Windows NT, CE permettra aux entreprises de réduire leurs coûts d'administration de systèmes". Du reste, Microsoft a récemment indiqué que Windows 98 serait la dernière version de la technologie lancée au milieu des années 80. (Les Echos - 09/04/1998)