La Commission Européenne n'était déjà pas en très bons termes avec Microsoft concernant son nouveau système d'exploitation Windows Vista, et les plaintes qu'Adobe Systems et Symantec vont...

La Commission Européenne n'était déjà pas en très bons termes avec Microsoft concernant son nouveau système d'exploitation Windows Vista, et les plaintes qu'Adobe Systems et Symantec vont adresser à l'exécutif européen ne risquent pas d'arranger les choses… Les deux éditeurs américains vont en effet demander à la Commission Européenne de préserver au mieux leurs intérêts qui se trouvent menacés par les fonctionnalités que la firme de Redmond veut intégrer à Windows Vista.
 
Adobe Systems a peur pour ses logiciels Adobe Acrobat et Acrobat Reader qui développent le format PDF. Microsoft envisage en effet d'intégrer dans Windows Vista un concurrent du format PDF appelé XPS (SML Paper Specification). Vista permettrait ainsi de lire des documents XPS sans avoir à installer de logiciels tiers comme ceux qu'édite Adobe. Il diffuse actuellement gratuitement le logiciel de lecture des formats PDF Acrobat Reader qui engendre des revenus grâce à la publicité et à des partenariats.
Quant à Symantec, il enverra dans le courant de la semaine prochaine deux de ses experts à Bruxelles. Ceux-ci expliqueront à la presse que la fonctionnalité "Patchguard" intégrée par Microsoft dans Vista empêche qu'un autre logiciel puisse accéder au noyau du système et rend ainsi inefficaces voire inopérants les logiciels de sécurité de Symantec.
 
En signalant ces faits, Symantec et Adobe espèrent que la Commission Européenne se rangera de leur côté. Et si Bruxelles tranche en leur faveur, il se pourrait bien que Microsoft soit dans l'obligation d'ouvrir Windows Vista à d'autres concurrents...
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 25/09/2006)