Yahoo! vient d'annoncer le rachat d'une jeune start-up californienne spécialisée dans l'édition en ligne, JumpCut. Le montant de la transaction n'a pas été...

Yahoo! vient d'annoncer le rachat d'une jeune start-up californienne spécialisée dans l'édition en ligne, JumpCut. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué. Pour le moteur de recherche, le risque de reprendre l'activité d'une société qui ne totalise que six mois d'existence peut surprendre. Mais l'enjeu est élevé: JumpCut propose, en plus de la diffusion et du partage de vidéos, le mixage et le montage des fichiers par l'intermédiaire d'une surface dédiée.
 
Cette initiative est très novatrice. Jusqu'à présent, les plates-formes de vidéo en ligne ne proposaient que le visionnage et le partage des fichiers. Permettre leur manipulation (découpage, assemblage, ajout d'effets...) sans le recours à un logiciel tiers donne à l'internaute plus de facilités et de liberté dans la création.

Jumpcut fournit tous les outils pour monter ses vidéos avant de les mettre en ligne(cliquez pour agrandir)
Par cette fusion, JumpCut rejoint le Social Media Group de Yahoo!, qui comprend le site de diffusion et de partage de photographies Flickr, la plate-forme de partage de marque-pages Internet Del.ico.us et celui de partage de calendriers évènementiels Upcoming.
 
Dans un communiqué, la compagnie s'est montrée fière "d'offrir avec JumpCut un système facile d'utilisation permettant aux usagers de créer aisément des melting pot multimédias de différents types de vidéos et autres formats". La jeune pousse devrait aussi collaborer avec les partenaires médiatiques et publicitaires du géant de la recherche pour aider à la création de contenu de haute qualité à remixer dans des films.
 
Cet achat est surtout pour Yahoo! un moyen de renforcer son offre en matière de services vidéo et de se démarquer de ses concurrents. Car ces derniers temps, avec la création par Microsoft de SoapBox ou par Google de Google Video, les plates-formes de vidéo semblent représenter de juteux filons.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 29/09/2006)