Yahoo!, qui avait totalisé une baisse de 61% de ses bénéfices fin 2006, n'a toujours pas remonté la pente. Le groupe Internet, qui vient de publier ses résultats du premier trimestre 2007, annonce un recul de son bénéfice net de 11% par rapport...

Yahoo!, qui avait totalisé une baisse de 61% de ses bénéfices fin 2006, n'a toujours pas remonté la pente. Le groupe Internet, qui vient de publier ses résultats du premier trimestre 2007, annonce un recul de son bénéfice net de 11% par rapport à l'année précédente, à 142.4 millions de dollars.
 
Le bénéfice opérationnel enregistre une baisse encore plus importante de 16%, à 169 millions de dollars. Raison de cette chute: une augmentation des dépenses opérationnelles, c'est-à-dire concernant le marketing ou l'administration, de 11% (789 millions de dollars), ainsi que le coût des amortissements et des stock-options.
 
Le chiffre d'affaires, hors coûts d'acquisition du trafic, se stabilise à 1.18 milliard de dollars, soit une hausse de 9% par rapport au premier trimestre 2006 (1.08 milliard). Mais cette note optimiste ne satisfait pas les analystes, qui tablaient sur la somme de 1.23 milliard de dollars. 
 
"Nous avons maintenu une rentabilité et un cash-flow importants, en restant concentrés sur l'élaboration de produits et de services innovants pour nos utilisateurs, nos annonceurs et nos éditeurs", a souligné Yahoo! dans un communiqué.
 
Malgré ces résultats en demi-teinte, le groupe reste optimiste, et annonce une hausse de ses résultats pour le deuxième trimestre, qui devrait voir se concrétiser les premières performances de Panama, sa nouvelle régie publicitaire.
 
Et le groupe pourrait avoir raison d'espérer. Il vient en effet d'être choisi par Viacom, l'un des plus importants groupes de médias américains, pour afficher des liens sponsorisés sur une trentaine des sites du géant.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 18/04/2007)