Faire du téléphone un véritable PC miniature ? Nous n'y sommes peut-être pas encore, mais certains y travaillent, portés par le développement des technologies de téléphonie haut débit (Edge, 3G...

Faire du téléphone un véritable PC miniature ? Nous n'y sommes peut-être pas encore, mais certains y travaillent, portés par le développement des technologies de téléphonie haut débit (Edge, 3G, HSDPA) comme Bouygues Telecom qui propose désormais d'accéder depuis son téléphone aux messageries instantanées du Web .

Selon le Wall Street Journal , Yahoo serait maintenant en train de préparer l'adaptation de certaines des fonctionnalités de son portail aux mobiles des abonnés de Cingular, alors que Google vient de mettre à disposition des utilisateurs de mobile une version adaptée de son service Google Local, proposant toute de même des images satellite !

En partenariat avec SBC Communications , co-propriétaire de l'opérateur Cingular Wireless, Yahoo serait selon le Wall Street Journal sur le point de proposer aux abonnés de son partenaire d'accéder à des fonctionnalités comme le téléchargement de musique, le transfert d'emails ou d'images, ainsi que la mise à jour dynamique de leur carnet d'adresse Yahoo ou des préférences de leur compte, via leur téléphone.

SBC et Yahoo collaborent depuis 2001 à la convergence de la téléphonie mobile et d'Internet. Ces services représentent une manne financière non négligeable pour les opérateurs puisqu'ils sont généralement facturés en sus de l'abonnement téléphonique classique. Selon le WJS les revenus de Sprint Nextel Corp découlant des services sans fil auraient progressé de 60 % par rapport à l'année dernière pour atteindre 550 millions de dollars au troisième trimestre 2005.

Pour mieux opérer ce rapprochement entre téléphonie et Internet, Yahoo et SBC auraient demandé à Nokia de leur fournir un téléphone propice au développement de ces applications transversales. Egalement doté d'un appareil photo et d'un lecteur MP3, il devrait être commercialisé début 2006 pour un prix compris entre 200 et 300 dollars.

"Etendre l'essentiel des services que Yahoo propose sur PC à d'autres types d'appareils comme les téléphones mobiles est l'une des priorités de la société" d'après un porte parole de Yahoo cité par le WJS .

Du côté de Google , on explique que le téléphone mobile est à l'heure actuelle bien plus répandu que le couple ordinateur et accès haut débit et qu'il est par conséquent évident d'investir ce terrain où beaucoup de choses restent encore à faire.

Dernière innovation en date chez Google, qui a déjà considérablement développé la recherche sur mobile : proposer aux utilisateurs de téléphones compatibles Java le téléchargement de l'application Google Local, qui leur permettra de visualiser sur une carte ou sur une image satellite un itinéraire, le positionnement d'un commerce ou des données GPS.

PMode d'emploi sur le site GoogleLocal for Mobile (anglais) (cliquez pour agrandir)

Ce service n'est pour le moment proposé qu'aux abonnés américains, mais peut-être sera-t-il un jour importé en Europe. Pour le moment, on n'y trouve aucune publicité mais puisque le service est présenté comme gratuit (hors coût de la connexion facturée par l'opérateur) nul doute qu'à terme, le système des liens sponsorisés transformera cet investissement en source de revenus non négligeable pour le numéro un des moteurs de recherche.

Il est possible depuis plus de cinq ans de se connecter à Internet par l'intermédiaire d'un mobile. Si dans les débuts, les connexions étaient peu fiables et d'une extrême lenteur, il est maintenant raisonnable d'envisager de consulter ses emails ou de surfer sur le Web depuis son mobile.

Ceci ne pouvait pas laisser indifférent les géants de l'Internet, qui en profitent pour essayer d'accroître leur audience et de se présenter comme des acteurs incontournables de la vie numérique... mobile !

(Atelier groupe BNP Paribas - 07/11/05)