Seront-elles appelées à fusionner pour survivre, ces technologies ? Il y a de grandes chances que oui. Leurs usages dans le domaine technologique sont pour le moins variés, et continuent de...

Seront-elles appelées à fusionner pour survivre, ces technologies ? Il y a de grandes chances que oui. Leurs usages dans le domaine technologique sont pour le moins variés, et continuent de s’étendre à mesure que de nouveaux appareils sont commercialisés.Les acteurs du secteur électronique n’ont eu de cesse de développer des technologies de connexion sans fil de courte portée ; on en recense cinq principales aujourd’hui. La plus connue est sans aucun doute Bluetooth, un standard majoritairement utilisé pour les connexions entre appareils mobiles (téléphones, PDA, oreillette, microphone, etc.) et plutôt dédié au transport de données légères. 150 millions d’appareils Bluetooth ont déjà été vendus dans le monde, et leur progression s’est même accélérée ces derniers mois. Le consortium en charge de la promotion du standard Bluetooth a en outre annoncé récemment le lancement d’EDR (Enhanced Data Rate), qui devrait tripler le débit des transmissions de données et commencerait à être exploité sur des appareils mobiles dès l’année prochaine. Autre technologie, ZigBee propose un débit moindre au standard Bluetooth, et est plus particulièrement destinée aux périphériques qui consomment peu (éclairage, jouets, petits appareils hifi notamment) et à la domotique. Elle est soutenue par Motorola, Samsung, Mitsubishi, Invensys, ABB, et Honeywell. Ensuite, le bien connu Wi-Fi présente la particularité d’opérer dans un rayon de 100 mètres et est bien parti pour devenir la technologie standard dans les accès à l’Internet haut débit sans fil. Les industriels devraient de plus en plus faire en sorte que leurs appareils soient équipés de cette technologie, pour favoriser les usages de connectivité des réseaux vers leurs appareils.La pérennité du Wi-Fi est assurée par la difficile concurrence d’autres standards, comme Ultra Wideband, dont les capacités en termes de portée sont bien moindres à celles du Wi-Fi. Le lancement de cette technologie, qui devrait surtout équiper des appareils fixes pour des communications de très courte portée, est prévu pour l’année prochaine. Enfin, Sony et Philips ont présenté en février dernier une nouvelle technologie de transmission des données, baptisée NFC (Near Field Communications). Cette dernière devrait commencer à équiper certains appareils électroniques comme les téléviseurs, les téléphones portables et les ordinateurs d’ici à la fin de l’année. Elle assurera des transferts de données images et sons d’un appareil vers un autre, le paiement en ligne avec une connexion sans fil, etc. (Atelier groupe BNP Paribas - 14/06/2004)