française. Atmel vient d'inaugurer à Rousset (Bouches-du-Rhône) sa quatrième unité de production de semi conducteurs dans le monde et sa deuxième en France. Baptisée "Fab 7", ayant créé 500 emplois...

française. Atmel vient d'inaugurer à Rousset (Bouches-du-Rhône) sa quatrième unité de production de semi conducteurs dans le monde et sa deuxième en France. Baptisée "Fab 7", ayant créé 500 emplois, cette unité produira par semaine 1 000 tranches de silicium gravées en technologie 8 pouces, production dont la capacité sera portée d'ici à trois ans à 5 000 tranches par semaine. 2,4 milliards de F d'investissements nouveaux et 500 nouveaux emplois seront nécessaires pour cela. Issue de la reprise à Rousset de la société ES2 en 1995, la Fab 6 écoule la moitié de sa production vers l'Europe, 30 % vers les Etats-Unis, 20 % vers l'Asie. Pour sa part, la nouvelle usine devrait produire à plein régime 3 millions de puces par semaine pour les télécommunications (42 % de l'activité du groupe), l'informatique (30 %), l'industrie (23 %) et les applications militaires. En outre, le groupe se réjouit de la progression du marché pour ses produits. Il estime notamment que la demande de mémoires flashs, non volatiles, et d'Asics, utilisées pour des applications comme la téléphonie mobile, les cartes à puce ou l'électronique grand public, sera d'ici à 2001 multipliée par 6. (Les Echos - 11/02/1998)